NOUVELLES
24/02/2017 12:33 EST

Belgique: les victimes d'un acte terroriste bénéficieront d'un soutien financier

THIERRY ROGE via Getty Images
Minister of Health and Social Affairs Maggie De Block speaks to the press before a Minister's council meeting of the federal government on November 24, 2016. / AFP / BELGA AND Belga / THIERRY ROGE / Belgium OUT (Photo credit should read THIERRY ROGE/AFP/Getty Images)

Le conseil des ministres belge a approuvé vendredi un projet de loi accordant un "statut de solidarité nationale" aux victimes d'actes de terrorisme, leur garantissant notamment une aide financière à vie.

Selon la situation, les personnes concernées pourront bénéficier d'une pension de dédommagement calculée sur leur degré d'invalidité, ainsi que d'un remboursement de leurs soins médicaux.

Le nouveau statut sera attribué aux citoyens ou résidents belges ayant "subi un dommage certain résultant d’une atteinte à leur intégrité physique ou psychique causée par un acte de terrorisme", a indiqué le gouvernement à l'issue d'une réunion du conseil des ministres.

Inspiré du modèle des "victimes de guerre civile", le projet a pour but d'aider les personnes touchées par des attentats à se reconstruire en allégeant les nombreux frais occasionnés par une invalidité, selon un communiqué.

Même si le gouvernement s'est penché sur cette question "dans un souci de solidarité envers les victimes et les proches des attentats du 22 mars" 2016, qui avaient fait 32 morts à l'aéroport et dans le métro de Bruxelles, ce statut pourra également être octroyé aux Belges victimes d'un acte terroriste à l'étranger, selon la même source.

Le projet de loi doit encore être approuvé par le Parlement avant d'entrer en vigueur. Il a été présenté conjointement par les ministres de la Santé, Maggie De Block, et de la Défense, Steven Vandeput.

À VOIR AUSSI

Galerie photo Les Unes des journaux au lendemain des attentats en Belgique Voyez les images