NOUVELLES
23/02/2017 06:44 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Transport aérien: les obèses peuvent-ils être défendus par un non-obèse?

OTTAWA — Une personne qui n'est pas obèse peut-elle contester au nom des personnes en surcharge pondérale le traitement qui leur est réservé par les compagnies aériennes? La Cour suprême se penchera sur la question, qui pourrait avoir un impact plus large sur la défense des droits des consommateurs.

Le plus haut tribunal au pays a accepté jeudi d'entendre l'appel d'un ardent défenseur des droits des voyageurs qui a porté devant les tribunaux une multitude de causes ayant forcé des transporteurs comme Air Canada ou Porter à offrir des compensations plus généreuses à leurs clients lésés.

Lorsque Gabor Lukacs a porté plainte contre Delta Air Lines, arguant que la ligne aérienne avait des pratiques discriminatoires envers les personnes de grande taille, l'Office des transports a refusé de l'entendre puisqu'il n'est pas lui-même obèse.

La Cour d'appel fédérale a infirmé cette décision en septembre dernier, concluant que la décision de l'Office de refuser d'examiner la plainte de M. Lukacs au seul motif que ce dernier ne répondait pas aux critères relatifs à la «qualité pour agir» était déraisonnable.

Le transporteur aérien a donc saisi la Cour suprême du Canada, qui entendra la cause à une date indéterminée.