NOUVELLES
23/02/2017 12:07 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Sanctions américaines contre deux responsables de l'ex-Front Al-Nosra en Syrie

Le Trésor américain a adopté jeudi des sanctions financières contre deux responsables de l'ex-Front Al-Nosra, un groupe jihadiste actif en Syrie, selon un communiqué.

Le Front Al-Nosra a été rebaptisé Fateh al-Cham après sa rupture officielle avec Al-Qaïda.

Ces sanctions prévoient notamment le gel d'actifs potentiels aux Etats-Unis d'Iyad Nazmi Kahalil et de Bassam Al-Hasri, basés en Syrie.

Ces individus, déjà ajoutés à la liste des sanctions de l'ONU, sont accusés d'avoir soutenu des actes de terrorisme, indique l'OFAC, l'agence du Trésor chargée de la mise en place des sanctions.

"Ces hauts responsables du Front Al-Nosra et terroristes d'Al-Qaida ont fourni un soutien clé au groupe terroriste", a indiqué John Smith, le directeur par intérim de l'OFAC.

Les autorités américaines ont aussi par ailleurs placé sur la liste des sanctions une entreprise de sidérurgie, au titre de la lutte contre la prolifération d'armes de destruction massive.

Mechanical Construction Factory, implantée en Syrie, avait déjà été sanctionnée pour avoir coopéré avec les services du gouvernement syrien dans le développement et la production d'armes non-conventionnelles.

vmt/jt/kal