NOUVELLES
23/02/2017 09:39 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Mondiaux de ski nordique en Finlande: une 12e place pour Alex Harvey

LAHTI, Finlande — Le Québécois Alex Harvey s'est classé 12e au sprint libre de 1,6 km au championnat du monde de ski de fond, jeudi.

La victoire est allée à l'Italien Federico Pellegrino, qui a fini 15 centièmes devant Sergey Ustyugov, de la Russie, et 44 centièmes devant Johannes Hoesflot Klaebo, de la Norvège.

Harvey, âgé de 28 ans, a dû composer avec de la neige fraîche, ce qui met l'accent était sur la tactique et la préservation des forces.

«Je me suis senti bien toute la journée, a dit l'athlète de St-Ferréol-les-Neiges. J'y suis peut-être allé trop facilement dans la première moitié de la qualification, mais j'ai eu beaucoup d'énergie dans la dernière montée.»

Harvey s'est retrouvé à l'arrière du peloton dans son quart de finale de six hommes jusqu'à la montée finale qui redescend rapidement vers le stade. Classé 4e au monde, il s'est placé à l'extérieur pour s'assurer une place dans les demi-finales en terminant deuxième.

Le triple médaillé en Coupe du monde, cette année, a ensuite vu sa journée prendre fin en arrivant cinquième de sa vague.

«Je me suis fait pincer à l'intérieur du dernier virage toute la journée, a déclaré Harvey. J'avais beaucoup de puissance, mais avec la neige fraîche, c'était vraiment difficile de sortir du sentier de course.

«C'était important d'être à l'avant, mais ce n'est pas vraiment pour moi d'être en tête. Les côtés étaient assez lents aujourd'hui, donc avec mon style de course, c'était très dur de revenir de l'arrière.»

Trois autres Canadiens y étaient. Jesse Cockey (Canmore, Alberta), Len Valjas (Toronto) et Knute Johnsgaard (Whitehorse, Yuko). Ils ont fini 47e, 48e et 53e.

Chez les dames, la Norvégienne Maiken Caspersen Falla a triomphé devant les Américaines Jessica Diggins et Kikkan Randall, par 1,66 et 3,76 secondes.

Marit Bjoergen de la Norvège, 15 fois championne du monde, a été écartée en quarts de finale, terminant 16e.

La Norvégienne Heidi Weng, meneuse au classement général de la Coupe du monde, a fini en septième place.

Dahria Beatty de Whitehorse a été la meilleure Canadienne, 37e.

«J'étais définitivement plus nerveuse au cours des 24 dernières heures que je ne l'ai été pour une Coupe du monde cette année. L'atmosphère est amplifiée, a t-elle confié. Je me sentais vraiment bien dans ma préparation de course. Quand je suis partie (jeudi), il me manquait un petit quelque chose de plus, mais c'était quand même vraiment excitant de participer à mon premier championnat du monde.»

Cendrine Browne s'est classée 48e, dix rangs devant Katherine Stewart-Jones. Les Québécoises sont originaires de Saint-Jérôme et Chelsea.