NOUVELLES
23/02/2017 10:44 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Mexique/Etats-Unis : pas d'expulsions massives (Kelly)

Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure John Kelly a assuré jeudi à Mexico qu'il n'y aurait "pas d'expulsions massives" des Etats-Unis et que l'armée ne serait pas utilisée contre les clandestins.

"Soyons très, très clairs. Il n'y aura pas d'expulsions massives" a déclaré M. Kelly lors d'un point de presse, au côté du secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson et de leurs homologues mexicains, alors que clandestins et commerce transfrontalier provoquent une crise diplomatique entre les deux pays.

Les Etats-Unis ne feront "pas usage de l'armée en matière migratoire", a assuré le ministre.

M. Kelly a autorisé mardi les agents des services de l'immigration (ICE) à interpeller la plupart des personnes en situation irrégulière qu'ils rencontreraient dans l'exercice de leur fonction, ne faisant une exception explicite que pour les sans-papiers arrivés enfants sur le territoire, les "Dreamers".

La réunion des ministres à Mexico vise à améliorer la relation bilatérale malmenée notamment par le projet de mur à la frontière de M. Trump et ses propos cinglants sur les clandestins mexicains qualifiés de "violeurs" et de "délinquants" durant sa campagne.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto, que les ministres américains devaient rencontrer en milieu de journée, avait annulé sa visite à la Maison Blanche prévue fin janvier afin de protester contre l'insistance de M. Trump à vouloir faire payer le mur par le Mexique.

se-nr/fjb

se-nr/