BIEN-ÊTRE
23/02/2017 09:53 EST

Les médecins devraient-ils prescrire la marche à leurs patients?

kieferpix via Getty Images
Close up woman walking on a path. Fitness concept.

La prescription formelle de marche par un médecin, combinée à l'utilisation d'un podomètre, peut augmenter de 20 % le nombre de pas quotidiens réalisés par les patients, selon une étude menée par l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill.

Cela s'accompagne en plus de bienfaits mesurables sur la santé, comme une baisse de la glycémie et de la résistance à l'insuline chez les personnes souffrant d'hypertension et de diabète de type 2.

L'étude a été menée auprès de 364 patients et 74 médecins dans différents hôpitaux de Montréal. Tous les patients continuaient leur routine médicale habituelle avec leur médecin, mais certains d'entre eux devaient effectuer, en plus, un nombre de pas donné et les quantifier à l'aide d'un podomètre. Après un an, les patients s'étant vu prescrire de la marche avaient effectué 1200 pas de plus par jour en moyenne que les autres. En outre, on note chez les deux tiers de ces patients une baisse de la glycémie, et parfois une amélioration de la résistance à l'insuline.

Publiée dans la revue Diabetes, Obesity, and Metabolism, cette étude serait la première à prouver qu'une ordonnance de pas remise par un médecin peut s'avérer bénéfique pour la santé du patient.

Il est recommandé de faire au moins 10 000 pas par jour pour ressentir les bienfaits de l'exercice sur notre santé. Les personnes qui font moins de 5000 pas par jour s'exposeraient à un risque élevé d'hypertension et de diabète de type 2 - des maladies qui peuvent occasionner une crise cardiaque, un infarctus ou une cécité.

LIRE AUSSI :

» 5 carrières qui peuvent détruire votre santé

» Les choix des nutritionnistes chez... McDonald's

» 12 choses à savoir sur les gaz, les flatulences et les ballonnements

À voir également :

Galerie photo 14 conseils pour une santé digestive optimale Voyez les images