NOUVELLES
23/02/2017 03:04 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Les forces irakiennes sont entrées sur l'aéroport de Mossoul

BAGDAD — Appuyées par la coalition américaine, les forces irakiennes sont entrées jeudi dans une vaste base militaire près de Mossoul et ont pris le contrôle d'une portion de l'aéroport de la ville, en dépit de la résistance acharnée des combattants de Daech (le groupe armé État islamique).

Cette poussée sur deux fronts s'inscrit dans le cadre de l'offensive lancée il y a quelques jours pour reprendre le contrôle de la partie ouest de la ville.

Des hommes de la police fédérale irakienne épaulés par des soldats sont entrés à l'aéroport jeudi matin, selon deux responsables qui témoignaient toujours d'affrontements féroces quelques heures plus tard. Les djihadistes seraient notamment terrés dans plusieurs édifices. Des forces de la coalition américaine sont aussi sur le terrain, mais les responsables n'ont pas voulu en révéler la nationalité.

Des images diffusées par la télévision libanaise montrent un hélicoptère qui attaque les positions de Daech à l'aéroport.

Un commandant de la police fédérale irakienne, le major général Raid Shakir Jawdat, a déclaré à la télévision irakienne que ses hommes contrôlaient «plus de la moitié» de l'aéroport en début d'après-midi, jeudi.

Ailleurs, des forces irakiennes sont entrées dans la base militaire de Ghazlani, près de l'aéroport, au sud de la ville. Des affrontements violents ont aussi éclaté à cet endroit, mais on ne dispose pas de plus de détails pour le moment.

Finalement, une escouade antiterrorisme irakienne s'est emparée jeudi du village d'al-Rayan, au sud-ouest de Mossoul, où les tireurs embusqués et les pièces d'artillerie de Daech ralentissaient l'offensive gouvernementale.