NOUVELLES
23/02/2017 08:09 EST | Actualisé 24/02/2018 00:12 EST

Blitz d'inspections en construction: 206 infractions constatées

MONTRÉAL — Après avoir mené une campagne intensive d'inspections dans les chantiers de finition intérieure, au cours des derniers mois, la Commission de la construction confirme que le nombre d'infractions y est deux fois plus élevé que dans l'ensemble de l'industrie.

Le secteur de la finition intérieure est celui des travaux de peinture, de plâtrage et d'installation de panneaux de gypse.

Comme ce secteur est reconnu pour être un de ceux où il se fait beaucoup de travail au noir, la Commission de la construction avait décidé de mener une campagne intensive d'inspections, du 1er novembre au 10 décembre derniers.

Cela a confirmé ses craintes, puisque durant cette brève période, et même après avoir annoncé qu'elle allait mener un blitz d'inspections dans ce secteur, 206 infractions ont été enregistrées lors de 657 visites de chantier.

La plupart des infractions constatées, soit 79 d'entre elles, avaient trait à la non-détention d'un certificat de compétence pour effectuer les travaux, a indiqué au cours d'une entrevue à La Presse canadienne, jeudi, Jean-François Pelletier, directeur principal aux opérations à la CCQ.