Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Déversement de pétrole dans le Comté de Strathcona : le BST enquête

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada enquête actuellement sur un déversement de pétrole survenu vendredi après-midi, dans le comté de Strathcona, en Alberta.

Un texte de Catherine Bouchard

Une fuite de 200 000 litres de condensat, un pétrole léger obtenu à partir de gaz naturel, a été constatée le 17 février vers 15 h 10. Ce volume équivaut à deux wagons-citernes de carburant.

Une conduite de 24 pouces de la ligne 2A d'un pipeline d'Enbridge a été endommagée pour des raisons encore inconnues, mais l'entreprise attribue la fuite à des travaux à proximité effectués par TransCanada et Ledcor.

Enbridge affirme avoir rapidement détecté la fuite et fermer les lignes de pipeline à proximité pour pouvoir trouver d'où elle provenait.

Le BST a décidé d'enquêter. Une analyse en profondeur sera effectuée pour déterminer les causes.

« On va regarder l'aspect de l'historique de la compagnie, l'historique de ce pipeline-là, les circonstances aux alentours et au moment de la fuite, ainsi que la réglementation et toutes les inspections », énumère l'enquêteur principal pipeline au BST, Manuel Kotchounian.

S'il y a eu des manquements en matière de sécurité, ils seront directement signalés à l'entreprise par le BST.

Le nettoyage du site du déversement actuellement en cours va bon train, selon l'enquêteur principal pipeline.

« Le produit est contenu dans une tranchée d'excavation existante, donc il n'y a pas eu de produit qui s'est propagé et le pompage a l'air d'aller bien. Donc tout porte à croire qu'il y a de bonnes chances que la majeure partie du produit qui a été déversé soit récupéré », continue M. Kotchounian.

La ligne de pipeline 2A, entre Edmonton et Hardisty, demeure fermée pour une période indéterminée. La ligne 67 d'Enbridge est aussi fermée pour l'instant.

À VOIR AUSSI

Efficacité environnementale: le classement des pays développés

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.