NOUVELLES
19/02/2017 08:44 EST | Actualisé 19/02/2017 08:44 EST

Le sénateur John McCain: «c'est comme ça que les dictateurs commencent»

Tom Williams via Getty Images
UNITED STATES - FEBRUARY 14: Sen. John McCain, R-Ariz., speaks with reporters after the Senate Policy Luncheons in the Capitol, February 14, 2017. (Photo By Tom Williams/CQ Roll Call)

Le sénateur républicain John McCain dit qu'une presse libre est vitale pour "préserver la démocratie telle que nous la connaissons".

L'ancien candidat à la présidence a aussi mis en garde ceux qui font des efforts pour museler la presse, en disant que "c'est comme ça que les dictateurs commencent."

Le sénateur de l'Arizona a fait ces commentaires lors d'une entrevue pour le réseau NBC, l'animateur lui avait demandé comment il se sentait au sujet du tweet du président Donald Trump critiquant "les faux médias d'information" qui sont "l'ennemi du peuple américain."

John McCain a souligné que les politiciens avaient besoin d'une presse libre.

Il a dit: "Quand on regarde l'histoire, la première chose que font les dictateurs c'est de museler la presse."

Le sénateur américain a précisé qu'il ne dit pas que Donald Trump essaie d'être un dictateur, avant d'ajouter que "nous devons apprendre les leçons de l'histoire."