NOUVELLES
19/02/2017 09:56 EST | Actualisé 19/02/2017 09:56 EST

Découverte au Mexique de micro-organismes qui pourraient avoir 60 000 ans

Jorge Lopez / Reuters
A man with a missing relatives uses a metal rebar to search in an area containing mass graves in Cerro Gordo, in the outskirts of Iguala, Guerrero, December 20, 2014. People with missing relatives and community police members searched in the zone of Cerro Gordo, in the outskirts of Iguala and in

Des scientifiques de la Nasa ont découvert des micro-organismes vivants en état latent piégés à d'intérieur de cristaux pendant 60.000 ans dans des grottes à Naica à Chihuahua au Mexique.

Ces étranges microbes anciens ont apparemment évolué pour survivre en se nourrissant de sulfite, de manganèse ou d'oxyde de cuivre, a expliqué Penelope Boston, la responsable de l'Institut d'Astrobiologie de la Nasa dans une présentation ce week-end à la conférence de l'American association pour l'avancement de la science (AAAS) à Boston.

Cette découverte suscite l'espoir de découvrir des organismes capables de survivre dans des environnements extrêmes sur d'autres planètes, selon ces scientifiques.

Cette chercheuse a précisé qu'il y avait une centaine de différents micro-organismes pour la plupart des bactéries qui sont restées piégées dans ces cristaux pendant des périodes allant de 10.000 à 60.000 ans. Parmi ces espèces, 90% n'avaient jamais été vues avant sur la Terre.

Ce système de grottes --une mine abandonnée de plomb et de zinc de 800 mètres de profondeur-- se situe au-dessus d'une grande poche de magma volcanique. L'atmosphère y est très humide avec une température ambiante de 40 degrés Celsius en moyenne ce qui a conduit ces astrobiologistes a baptisé l'endroit "enfer".

Cette découverte qui n'a pas encore fait l'objet d'une publication dans une grande revue scientifique, car les résultats doivent encore être corroborés, laisse penser que des organismes extra-terrestres dangereux pourraient dans le futur revenir sur la Terre dans un vaisseau spatial de retour d'une autre planète ou d'une lune de notre système solaire.

Ces micro-organismes vivants de l’extrême ne sont pas les plus vieux découverts à ce jour.

Différents groupes de scientifiques ont publié il y a quelques années des études sur la découverte de microbes vieux potentiellement de 500.000 ans et encore en vie qui étaient piégés dans de la glace et du sel ce qui est plus propice à la vie.

VOIR AUSSI: