POLITIQUE
17/02/2017 04:11 EST

L'offre du gouvernement ne plaît pas aux juristes de l'État québécois

Quebec's Liberal Party leadership candidate Pierre Moreau (L) speaks as Philippe Couillard looks on during their first debate in Montreal, January 13, 2013. REUTERS/Christinne Muschi (CANADA - Tags: POLITICS ELECTIONS)
Christinne Muschi / Reuters
Quebec's Liberal Party leadership candidate Pierre Moreau (L) speaks as Philippe Couillard looks on during their first debate in Montreal, January 13, 2013. REUTERS/Christinne Muschi (CANADA - Tags: POLITICS ELECTIONS)

Les juristes à l'emploi du gouvernement affirment que l'offre qu'ils ont reçue de Québec est "la moins bonne offre de toute la fonction publique".

Le président du syndicat professionnel Les Avocats et notaires de l'État québécois, Me Jean Denis, a fait le point, vendredi, au cours d'une rencontre avec la presse à Québec, au lendemain du dévoilement par le Conseil du trésor des offres qu'il a déposées à ses juristes.

Le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, affirme que les offres gouvernementales accorderaient à ces quelque 1100 avocats et notaires l'équivalent de ce qu'ont obtenu les procureurs aux poursuites criminelles et pénales, ce qui est leur principale revendication.

Mais Me Denis affirme que ses membres se sont fait offrir 1,5 pour cent d'augmentation par année, contre 2,5 pour cent pour les procureurs de la Couronne. Selon son évaluation, il s'agit d'un écart de rémunération de l'ordre de 5300 $ par année pour ses membres.

Il espère donc que le ministre Moreau déposera de nouvelles offres plus généreuses.

À VOIR AUSSI


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les avocats médiatiques Voyez les images