Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Canada s'attaque à la crise des overdoses au fentanyl

Le gouvernement fédéral canadien a décidé vendredi de prendre de nouvelles mesures afin d'endiguer la vague de décès par overdoses au fentanyl, un puissant sédatif, après plusieurs mois d'appel des responsables sanitaires des provinces.

La crise aux opioïdes touche l'ensemble du Canada mais est particulièrement aigüe dans l'ouest, notamment en Colombie-Britannique, "la région la plus durement touchée", a déclaré Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé.

En Colombie-Britannique, "plus de 900 personnes sont mortes d'overdoses l'an dernier, c'est 80% de plus qu'en 2015, et la plupart de ces décès sont liés à l'augmentation de drogues comme le fentanyl", a-t-elle ajouté. Dans la province voisine de l'Alberta, 343 morts par overdoses ont été dénombrés en 2016.

Pour le seul mois de janvier, 116 décès ont été enregistrés par overdoses en Colombie-Britannique, selon les chiffres des autorités sanitaires.

Après un premier plan contre les opioïdes l'été dernier, avec par exemple la mise à disposition par les services de secours de doses de naloxone, le gouvernement veut distribuer plus largement, sous forme de spray nasal, cet antidote permettant de renverser les effets d'une overdose.

Jane Philpott a annoncé depuis Vancouver, une enveloppe de 65 millions de dollars canadiens (47 millions d'euros) "pour combattre la crise des opioïdes".

De plus, une aide d'urgence de 10 millions de dollars canadiens va être allouée à la Colombie-Britannique, a-t-elle dit.

L'urgence s'explique par la prolifération d'opiacés, comme le fentanyl, 100 fois plus puissant que l'héroïne, et qui est à l'origine de la mort du chanteur américain Prince en avril.

mbr/jl/are

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.