Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

En Iran, Iraniens et Américains luttent pour un sacre mondial

Rivaux sur le front diplomatique, l'Iran et les Etats-Unis se retrouvent vendredi face à face sur le terrain sportif en finale de la Coupe du monde de lutte organisée par la République islamique, où ce sport est très populaire.

Cette finale a failli ne pas avoir lieu car l'équipe américaine de lutte n'a été autorisée à se rendre en Iran qu'à la dernière minute, après la suspension du décret américain interdisant l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane dont l'Iran.

Après trois jours de compétition, l'Iran et les Etats-Unis s'affronteront à 17H00 (13H30 GMT) dans huit catégories, dans la ville à majorité kurde de Kermanshah (ouest).

Les 13 lutteurs de l'équipe américaine avaient été autorisés à se rendre en Iran le 5 février à la suite de la décision d'un tribunal américain de suspendre le décret controversé pris par le président Donald Trump.

Téhéran avait auparavant réagi à ce décret en interdisant l'entrée des Américains en Iran.

Depuis le début de la Coupe du monde, les athlètes des deux pays ont insisté sur leur volonté de rassembler leurs nations à travers le sport.

"Je suis très reconnaissant de l'accueil chaleureux que nous avons reçu aujourd'hui et d'autant plus reconnaissant que ce voyage ait été rendu possible", a écrit lundi le lutteur américain Jordan Burroughs, triple champion du monde, sur son compte Instagram.

"Nous sommes très heureux d'être ici en Iran, et prêts pour la compétition!", a-t-il ajouté sous une photo où on le voit arriver à l'aéroport, entouré d'une foule d'Iraniens le prenant en photo.

"Tellement d'amour et de respect pour les Etats-Unis ici à Kermanshah, Iran", a écrit un autre lutteur, Richard Perry.

La lutte est un sport très populaire en Iran et la Coupe du monde a connu une affluence importante cette semaine. Selon les médias locaux, des dizaines de supporters faisaient la queue vendredi matin devant le stade pour obtenir un billet pour la finale.

an/pg/cmk/jri

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.