NOUVELLES
16/02/2017 05:52 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Une autre tempête hivernale sévit en Atlantique: des écoles sont fermées

HALIFAX — Une grande partie de l'Atlantique était frappée jeudi par une autre pénible tempête hivernale qui a à nouveau entraîné la fermeture d'écoles et de bureaux gouvernementaux, en plus de bouleverser les déplacements.

Environnement Canada a diffusé une autre série d'avertissements météorologiques pour des secteurs du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve et-Labrador, de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse, qui devaient recevoir un mélange de neige et de pluie.

Le Nouveau-Brunswick était déjà sous le coup d'un avis de tempête hivernale: on y prévoyait des vents atteignant 80 kilomètres/heure et de 15 à 30 centimètres de neige, menant à une annulation des services de transport à Saint-Jean.

L'agence météorologique prévoyait des vents jusqu'à 70 kilomètres/heure et 25 centimètres de neige sur l'Île-du-Prince-Édouard, incitant la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à avertir les automobilistes de redoubler de prudence sur les routes où la visibilité était nulle.

Terre-Neuve-et-Labrador n'était pas en reste: un vilain mélange de pluie verglaçante et de neige était attendu dans l'Est, alors que le Labrador devait faire face à une tempête de neige qui pouvait laisser derrière elle des accumulations de 35 centimètres.

Des grands secteurs des Maritimes avaient été enneigés lundi par une tempête qui a laissé près de 80 centimètres de neige au centre du Nouveau-Brunswick — et 60 centimètres dans certaines parties de la Nouvelle-Écosse — avant de se rendre à Terre-Neuve.