NOUVELLES
16/02/2017 16:28 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Rob Manfred ne se compromet pas quant aux changements de règlement

LAKELAND, Fla. — Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a dit qu'il ne pouvait prédire à quel point la ligue modifierait la zone des prises cette saison. 

Manfred a discuté de ce point et d'autres changements potentiels, jeudi, au complexe d'entraînement des Tigers de Detroit, où se tenait une journée médiatique. Manfred a indiqué que des discussions avec l'Association des joueurs de la Ligue majeure de baseball étaient en cours et qu'il ne savait pas quels changements allaient se concrétiser pour 2017.

«On aurait pu croire qu'après les expériences vécues dans ma carrière que je serais meilleur pour prédire le résultat des négociations avec l'Association des joueurs. Je n'en sais rien en ce moment, a mentionné Manfred. Ce fut un très long hiver pour les deux parties et la fatigue peut jouer un rôle sur le nombre de points pour lesquels il y aura entente.»

Le Baseball majeur a étudié la possibilité d'élever la zone des prises, mais tous les changements prévus pour la saison 2017 devront d'abord être approuvés par l'Association des joueurs.

Manfred a insisté pour que les matchs soient plus rapides depuis qu'il est devenu commissaire, il y a deux ans, mais il a indiqué que le fait d'élever la zone des prises ne changeait pas le rythme du jeu.

«Nous ne voulons pas changer la zone des prises pour raccourcir le temps des parties. Nous voulons changer la zone des prises pour qu'il y ait plus d'action», a expliqué Manfred.

Lorsqu'il est question du rythme du jeu, le commissaire a voulu clarifier que ce n'est pas la durée des matchs qui pose problème.

«Le rythme du match est différent de la durée du match. Le rythme se rapporte aux temps morts causés par les temps d'arrêt des frappeurs, la lenteur d'exécution des lanceurs ou les visites au monticule, a-t-il insisté. Nous n'avons jamais établi d'objectifs concernant la durée des parties. Ce que nous voulons, c'est un sport rythmé et avec de l'action, peu importe la durée de l'affrontement.»

Il a mentionné la possibilité d'alléger le nombre de buts sur balles intentionnels et raccourcir le processus de reprise vidéo.

«Des changements dans les temps morts, probablement qu'il n'y en a aucun pour lequel je ne serais pas en faveur, a affirmé Manfred. J'inclus les buts sur balles intentionnels dans cette catégorie.»