Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nesta Carter en appel contre sa disqualification par le TAS

Le sprinteur jamaïcain Nesta Carter, convaincu de dopage, a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) après la disqualification du relais 4x100 m des Jeux olympiques de Pékin 2008, qui a coûté à Usain Bolt l'une de ses neuf médailles d'or.

« Nous pouvons confirmer que Nesta a formellement lancé une procédure auprès du TAS », a indiqué à l'AFP Bruce James, le président du MVP Track Club où s'entraîne Carter.

Carter qui était le premier relayeur jamaïcain en finale des JO-2008, a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à un stimulant en 2016 dans le cadre d'un programme de réanalyses d'échantillons prélevés à Pékin lancé par le Comité international olympique (CIO).

Le CIO avait annoncé fin janvier qu'en conséquence, tout le relais jamaïcain était disqualifié.

Cette disqualification prive Bolt du « triple triple », à savoir trois triplés olympiques consécutifs (100, 200 et relais 4x100 m) réalisés en 2008, 2012 et 2016 qu'il avait été le premier à réaliser.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.