NOUVELLES
16/02/2017 01:52 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Moscou et Washington "perdent du temps", déplore le Kremlin

La Russie et les Etats-Unis "perdent du temps" au lieu de normaliser leurs relations, a déploré jeudi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Les déclarations du porte-parole témoignent d'un sentiment grandissant à Moscou d'impatience, le rapprochement prôné par le président américain Donald Trump avant son élection en novembre n'étant toujours pas traduit en actes trois semaines après son investiture.

"Il y a beaucoup de problèmes et nous perdons du temps puisque nous ne les réglons pas", a déclaré M. Peskov à la presse.

"Plusieurs problèmes sont tels que ni les Etats-Unis ni la Russie ne peuvent les régler seuls efficacement", a-t-il affirmé.

Les relations entre Washington et Moscou se sont brutalement dégradées pendant la présidence de Barack Obama après l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, menant au déclenchement de ce qui ressemble désormais à une "Deuxième Guerre froide" entre la Russie et les Etats-Unis, un quart de siècle après la chute de l'URSS.

Les autorités russes espéraient de Donald Trump une rapide levée des sanctions économiques et un réchauffement des relations.

"Nous espérons toujours que tôt ou tard, le processus d'établissement de relations normales (...) avec Washington sera lancé", a souligné M. Peskov.

Le porte-parole du Kremlin s'exprimait quelques heures avant la première rencontre entre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son nouvel homologue américain, Rex Tillerson, prévue à Bonn à l'occasion du G20.

Cette rencontre a lieu alors que Donald Trump est au coeur d'une polémique à cause de contacts présumés de certains de ses proches collaborateurs avec des responsables russes.

mp/all/kat/pt