NOUVELLES
16/02/2017 09:56 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Monténégro: des milliers de mères protestent contre la baisse des allocations

Plusieurs milliers de mères monténégrines ayant trois enfants ou plus protestaient jeudi devant le gouvernement à Podgorica contre la baisse de leurs allocations décidée par l'Etat pour faire des économies, a rapporté une journaliste de l'AFP.

Venues de l'ensemble de ce petit pays balkanique de 620.000 habitants, les manifestantes demandent à rencontrer le Premier ministre Dusko Markovic et ont décidé de camper devant le gouvernement en attendant que leurs représentantes soient reçues.

Le gouvernement a décidé de réduire d'un quart, depuis le 1er janvier, leurs allocations, attribuées depuis octobre 2016 à quelque 18.500 femmes du pays.

Ces prestations, destinées à être accordées à vie, s'échelonnent désormais entre 144 et 264 euros (contre 192 à 336 euros), alors que le salaire mensuel dans ce pays est d'environ 500 euros.

Les manifestantes ont réussi à un moment à percer une barrière métallique et se sont rapprochées de l'immeuble du gouvernement, mais elles ont été repoussées par un important cordon de la police.

"Nous ne souhaitons pas que ça tourne à l'émeute. Mais nous allons attendre dignement que quelqu'un du gouvernement nous adresse la parole", a déclaré une des représentantes du rassemblement, Zeljka Savkovic.

"Nous réclamons la responsabilité", "Les mères pour leurs enfants, pour l'avenir, pour la justice", pouvait-on lire sur les pancartes.

Introduites dans l'année électorale, ces allocations auraient dû coûter à l'Etat 67 millions d'euros par an. Le gouvernement entend économiser 16,5 millions d'euros par cette réduction.

La dette publique d'élève au Monténégro à 62% du PIB et les institutions financières internationales ont demandé au gouvernement de faire le ménage dans les finances publiques. Le chômage touche 22% de la population active.

str-rus/pg