NOUVELLES
16/02/2017 12:06 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Les dates-clés de l'affaire Polanski

Dates-clés de l'affaire Roman Polanski qui pourrait, selon son avocat, retourner aux Etats-Unis pour clore les poursuites pour le viol d'une mineure, dont il est accusé depuis 40 ans.

- 1977 -

- 10 mars : Roman Polanski, 43 ans, cinéaste déjà mondialement connu, a une relation sexuelle avec Samantha Geimer, 13 ans (Gailey de son nom de jeune fille), en marge d'une séance de photographie chez l'acteur Jack Nicholson, en Californie.

- 8 août : Polanski décide de plaider coupable de détournement de mineure. Un accord est conclu pour éviter un procès public mais il est condamné à passer trois mois en prison pour subir des tests psychiatriques.

- 17 déc : incarcéré à l'hôpital-prison Chino, en Californie, Polanski est libéré après un mois et demi.

- 1978 -

- 31 jan : ayant appris qu'il risquait 50 ans de prison aux Etats-Unis, il se réfugie à Paris.

- 1994 -

- 23 août : le procureur chargé de l'affaire exige sa présence devant le tribunal. Une nouvelle législation fixe le maximum de la peine à quatre ans. Le cinéaste avait mis un terme au procès au civil en versant 225.000 dollars à sa victime.

- 2003 -

- 1er mars : Samantha Geimer lui "pardonne" publiquement.

- 2009 -

- 26 sept : arrestation de Polanski, sur mandat américain, à son arrivée à Zurich où il devait être honoré pour l'ensemble de son oeuvre.

- 28 sept : il refuse d'être extradé. Grand succès d'une pétition internationale en faveur de sa libération.

- 25 nov : la justice suisse accepte sa libération contre une caution de 4,5 millions de francs suisses (trois millions d'euros). Il est assigné à résidence dans son chalet de Gstaad (Alpes suisses).

- 2010 -

- 22 avr : une cour d'appel californienne rejette une demande d'abandon des poursuites, présentée par Samantha Geimer.

- 15 mai : l'actrice britannique Charlotte Lewis accuse Polanski d'avoir "abusé sexuellement" d'elle au début des années 1980, quand elle avait 16 ans. Les avocats de Polanski la menacent de poursuites.

- 12 juil : les autorités suisses rejettent la demande d'extradition américaine. Polanski est libre.

- 2014 -

- 30 oct : les Etats-Unis demandent à la Pologne d'interpeller Polanski, en visite à Varsovie. Il est entendu par un juge et laissé en liberté.

- 2015 -

- 30 oct : un tribunal de Cracovie refuse l'extradition demandée par les Etats-Unis.

- 2016 -

- 31 mai: la Pologne contestera devant la Cour suprême de Pologne "une décision du tribunal de Cracovie de ne pas remettre M. Polanski aux Etats-Unis", annonce le ministre de la Justice conservateur Zbigniew Ziobro, également procureur général.

- 6 déc: la Cour suprême polonaise refuse de rouvrir la procédure d'extradition, mettant fin définitivement au processus entamé en 2014 à la demande des Etats-Unis où il est toujours accusé de viol.

- 2017 -

- 18 jan: Roman Polanski présidera la 42e cérémonie des César, les "Oscars français", le 24 février à Paris, indique l'Académie des arts et techniques du cinéma.

- 20 jan: ce choix suscite de vives critiques d'associations féministes et de la ministre française des Droits des femmes, Laurence Rossignol.

- 24 jan: face à la polémique, le réalisateur franco-polonais décide de "ne pas donner suite à l'invitation".

- 16 fév: Roman Polanski veut retourner aux Etats-Unis mettre fin aux poursuites, à condition d'avoir la garantie qu'il ne sera pas incarcéré, annonce son avocat.

vm-kd/elc