NOUVELLES
16/02/2017 09:31 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Les autorités d'Ottawa mettent en garde contre des médicaments contrefaits

OTTAWA — Les policiers et les responsables de santé publique de la région d'Ottawa mettent en garde les résidants contre des médicaments sur ordonnance contrefaits possiblement liés à de récentes surdoses dans la ville.

Les autorités avertissent que les pilules en question peuvent être identiques à des opioïdes obtenus sur ordonnance comme le Percocet, mais que du fentanyl a été détecté dans certains faux cachets.

Le fentanyl — un médicament prescrit pour soulager des douleurs chroniques — est environ 100 fois plus puissant que la morphine et presque 40 fois plus fort que l'héroïne.

La substance a pour effet, entre autres, de diminuer le rythme respiratoire, ce qui peut entraîner un arrêt complet de la respiration. 

Une dose de seulement deux milligrammes peut causer la mort.

Plusieurs personnes consomment du fentanyl sans le savoir, puisqu'il est impossible de le sentir, de le voir ou de le goûter. Il devient ainsi difficile à repérer une fois mélangé à d'autres substances ou drogues.

Les autorités ottaviennes déconseillent fortement de se procurer des médicaments auprès d'amis, de revendeurs ou de trafiquants de drogues, précisant que seuls les professionnels de la santé peuvent les vendre.

D'autres corps policiers au pays ont déjà tiré la sonnette d'alarme concernant des médicaments contrefaits.