NOUVELLES
16/02/2017 07:23 EST | Actualisé 17/02/2018 00:12 EST

Israël: l'ambassadeur nommé par Trump "sceptique" sur la solution à deux Etats

L'ambassadeur des Etats-Unis en Israël désigné par Donald Trump a fait part jeudi devant le Sénat américain de son "scepticisme" sur la solution à deux Etats pour régler le conflit israélo-palestinien, à l'instar du président Trump.

"J'ai exprimé mon scepticisme à propos de la solution à deux Etats simplement fondé sur le fait que j'ai senti un refus (de la part des Palestiniens) de renoncer à la terreur et d'accepter Israël en tant qu'Etat juif", a déclaré David Friedman devant la commission des Affaires étrangères du Sénat qui doit le confirmer ou non dans ses fonctions.

"Si les Israéliens et les Palestiniens étaient capables, via des négociations directes, de parvenir à une solution à deux Etats (...) j'en serais très heureux", a toutefois ajouté cet avocat américain juif très controversé en raison de ses déclarations favorables à la colonisation israélienne et clairement anti-palestiniennes.

M. Friedman est aussi la cible d'organisations juives américaines de gauche et des activistes ont d'ailleurs perturbé le début de son audition devant la commission du Sénat avant d'être expulsés.

"Je serais ravi si on pouvait parvenir à la solution à deux Etats. Elle a commencé à prendre forme en 1993 avec les Accords d'Oslo (...) Et le terrorisme a quadruplé depuis la période antérieure à Oslo", a encore affirmé le possible ambassadeur des Etats-Unis à Israël.

Marquant une rupture dans la politique américaine au Proche-Orient, le président Trump avait affirmé mercredi en recevant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu que la "solution à deux Etats" n'était plus la seule possible pour régler le conflit israélo-palestinien, assurant être ouvert à des alternatives, comme une solution à "un Etat", si cela mène à la paix.

Les Nations unies ont toutefois réaffirmé jeudi que ce principe de référence de la communauté internationale depuis des décennies restait la "seule voie" pour répondre aux aspirations des Israéliens et des Palestiniens.

nr/kal