Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un malentendu est à l'origine d'une opération policière à l'hôpital de Chicoutimi

Un homme qui collectionne les couteaux a mené à un important déploiement policier à l'hôpital de Chicoutimi jeudi matin. L'individu, qui a été recherché durant près de deux heures, s'avère inoffensif.

Le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay confirme que les policiers ont retrouvé l'individu suspect qui avait été aperçu près du pavillon Notre-Dame.

Bruno Cormier explique qu'il s'agit finalement d'un amateur de couteaux qui se promène régulièrement avec ce type d'objet sur lui. Il est pourtant interdit d'arborer un couteau en public à Saguenay.

L'homme a été retracé dans un commerce en compagnie d'une femme et d'un enfant et il n'a jamais été une menace pour quiconque. Il n'a pas été arrêté.

«Il a créé un déplacement policier et une inquiétude énorme sans le savoir.»

— Bruno Cormier, porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay

Hôpital fouillé

Ce sont des images captées par les caméras de surveillance de l'hôpital de Chicoutimi qui ont déclenché la chasse à l'homme.

Les agents de sécurité ont sonné l'alerte après avoir remarqué qu'un homme portait un long couteau dans un étui en bandouillère.

L’édifice de l'Unité de médecine familiale a été bouclé durant un moment et l'endroit à été fouillé au complet.

Deuxième opération policière

C’est le deuxième événement du genre en quelques jours au pavillon Notre-Dame.

Le porte-parole du CIUSSS, Marc-Antoine Tremblay, ne pense pas que les mesures de sécurité doivent être renforcées pour autant.

« Les mesures sont déjà très rapides, ce sont des cas isolés, deux cas anodins. Mais, de temps en temps, quand il arrive un cas il peut y avoir un effet d’entrainement. C’est sûr qu'on est toujours aux aguets, on répond très vite », a-t-il répondu.

À VOIR AUSSI

14 aliments à consommer pour avoir un foie en bonne santé

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.