NOUVELLES
15/02/2017 22:34 EST | Actualisé 16/02/2018 00:12 EST

De Mistura appelle à "multiplier les efforts" pour un règlement politique en Syrie

L'émissaire de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura a appelé jeudi à Moscou à "multiplier les efforts" en vue d'un règlement politique en Syrie, alors que de nouvelles discussions sur le conflit syrien doivent s'ouvrir à Astana.

"Maintenant, c'est exactement le bon moment pour multiplier les efforts en vue de normaliser le processus politique en Syrie", a déclaré M. de Mistura, selon ses propos traduits en russe cités par l'agence officielle TASS, lors d'une rencontre à Moscou avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Il a réitéré le "soutien" de l'ONU aux négociations sur la Syrie, parrainées par la Russie, l'Iran et la Turquie, qui sont prévues à 10H00 GMT à Astana, la capitale du Kazakhstan, avec participation notamment des délégations du régime syrien et des rebelles, ainsi que d'une "équipe technique" des Nations unies.

Ces discussions suivent un premier round de négociations le mois dernier qui s'était achevé sans avancée politique majeure.

Les nouvelles négociations à Astana sont considérées comme un prélude à la réunion de Genève le 23 février sous les auspices de l'ONU.

La Russie, la Turquie et l'Iran, qui ont pris de facto en main le destin de la Syrie en imposant le 30 décembre 2016 un cessez-le-feu entre l'armée syrienne et les groupes rebelles, insistent sur le fait qu'"il n'y a pas de solution militaire au conflit, qui ne peut être réglé qu'à travers un processus politique".

Le conflit, qui entrera le mois prochain dans sa septième année, a déjà fait au moins 310.000 morts et des millions de déplacés.

mp/kat/lch