POLITIQUE
13/02/2017 12:36 EST

Direction du Bloc: Martine Ouellet se défend d'avoir enfreint les règles

Elle dit que son équipe a un excellent réseau de contacts.

OTTAWA – Martine Ouellet dit qu’elle n’a pas enfreint les règles dans la course à la direction du Bloc québécois, à la lumière des informations reçues par son équipe.

De passage à Ottawa pour annoncer l’appui de trois autres députés, la candidate à la direction du Bloc et députée indépendante de Vachon a expliqué qu’elle était bien au fait des règles déterminées dans la course.

LIRE AUSSI: Martine Ouellet rallie la majorité du caucus

Les aspirants chefs ne peuvent avoir accès à la liste des membres du parti qu’à partir du moment où ils déposent leur bulletin de candidature avec les 1000 signatures et les 15 000$ requis.

Or, l’équipe Ouellet a envoyé un courriel promotionnel à plusieurs bloquistes, ce qui a incité le président d’élection du Bloc, Pierre Bouchard, à entamer des vérifications, selon le Journal de Québec. «C’est clair qu’on n’est pas content», avait-il dit.

Questionnée à savoir si elle avait violé les règles, Ouellet a répondu que tout avait été fait dans les normes. «Non, l’ensemble de l’équipe a utilisé l’ensemble de ses réseaux et de ses contacts pour réussir à rejoindre les gens, a-t-elle tranché. C’est ce que j’ai comme information.»

«Je travaille avec des gens qui font de l’organisation depuis une dizaine d’années, plusieurs personnes qui ont fait de l’organisation dans les mouvements souverainistes indépendantistes […] et ces gens-là ont des réseaux de contacts et c’est sûr qu’ils mettent à profit leur réseau de contacts personnel.»

Me Demers en rajoute

L’avocat Louis Demers, qui s’était prononcé pour repousser la course à la direction en 2018 et a songé à se présenter comme candidat, publie lundi un billet de blogue, obtenu par le Huffington Post Québec avant sa publication, dans lequel il demande au président d’élection de carrément annuler l’élection prévue le 22 avril.

À son avis, l’utilisation de renseignements personnels et l’envoi de tels courriels est «illégal en vertu des dispositions du Code civil et de la Charte des droits et libertés de la personne concernant la protection de la vie privée, de même qu’à l’égard de Loi sur les renseignements personnels dans le secteur privé».

«La façon de faire de l’Équipe Martine Ouellet est en violation flagrante des règles de la course et lui donne un avantage indu, de façon incroyable. […] Comme avocat, je vous le dis, j’ai fait annuler une élection municipale et pour le Parti québécois l’élection d’un libéral pour moins que cela», écrit-il.

Me Demers n’était pas disponible dans l’immédiat pour commenter sa plus récente prise de position.

VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST