NOUVELLES
12/02/2017 06:35 EST | Actualisé 13/02/2018 00:12 EST

WRC/Rallye de Suède - Le rallye en bref

Rallye de Suède, 2e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru du jeudi 8 au dimanche 12 février 2017 dans la région de Karlstad et Torsby (ouest de la Suède):

17 épreuves spéciales sur 18 disputées (ES12 annulée), soit 300,14 km sur 331,74 chronométrés (9 tracés)prévus.

Plus longue spéciale: 31,60 km, Knon 1 (ES9)

Plus courte spéciale: 1,90 km, super spéciale de Karlstad (ES1 et ES15)

Surface: neige et glace

Podium:

1. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Toyota Yaris) 2h36:03.6

2. Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) à 29.2

3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Ford Fiesta RS) à 59.5

Leaders successifs: Latvala (ES1), Neuville (ES2 à ES4), Latvala (ES5), Neuville (ES6 à ES14), Latvala (ES15 à l'arrivée)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Latvala 6 (ES1, ES4, ES13, ES16, ES17, ES18) Neuville 6 (ES2, ES3, ES5, ES6, ES7, ES14), Tänak 4 (ES8, ES9, ES10, ES11), Sordo 1 (ES15), ES12 annulée

Power stage (ES18):

1. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Toyota Yaris) 5 pts

2. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Ford Fiesta RS) 4 pts

3. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 3 pts

4. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën C3) 2 pts

5. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) 1 pts

Championnat pilotes: 1. Latvala 48 pts; 2. Ogier 44; 3. Tänak 33; 4. Sordo 25; 5. Breen 20; etc.

Championnat constructeurs/écuries: 1. M-Sport (Ford) 73 pts; 2. Toyota Gazoo Racing 53; 3. Hyundai Motorsport 40; 4. Citroën Racing 26.

La course: Quatrième victoire en Suède pour Latvala. Dans de bonnes conditions, les organisateurs ayant décidé de déplacer la course vers le Nord pour trouver des routes plus enneigées que l'an dernier, et avec un froid raisonnable, cette 65e édition a laissé entrevoir dès jeudi soir (ES1) un duel pour la première place entre Latvala et Neuville. Le Finlandais et le Belge se sont partagé la tête du classement vendredi matin (ES2-ES5), avant que Neuville ne s'installe résolument en tête vendredi après-midi et samedi (ES6-ES14). L'annulation de l'ES12, dont le tracé a été jugé trop rapide par la FIA, lui était favorable. Mais le Belge commettait une erreur inattendue lors de la super spéciale de Karlstad le samedi soir (ES15), perdant une roue et endommageant sa direction en heurtant un mur. Dès lors, Latvala a filé vers la victoire, en remportant dimanche les trois dernières spéciales (ES16 à ES18), y compris la power stage. Il prend la tête du classement général avec quatre points d'avance sur Sébastien Ogier, troisième dimanche.

Prochain rendez-vous au Mexique du 9 au 12 mars.

hh/pel/syd