POLITIQUE
12/02/2017 11:17 EST | Actualisé 12/02/2017 11:17 EST

Contestation de l'abolition de la circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques

Alice Chiche

Un rassemblement citoyen pour sauvegarder la circonscription provinciale de Sainte-Marie-Saint-Jacques, représentée par la députée Manon Massé, de Québec solidaire, aura lieu dimanche, dans le quartier Centre-Sud de Montréal.

Les manifestants demandent à la Commission de la représentation électorale de revenir sur sa décision de rayer ce comté montréalais de la carte électorale.

Mme Massé et d'autres personnalités issues de la communauté prendront la parole durant le rassemblement. Une pétition a été lancée, et plus de 8000 signatures d'appui ont déjà été recueillies.

La Commission de la représentation électorale dit avoir épuiser tous les délais légaux pour faire de nouvelles consultations publiques sur ce changement à la carte électorale, a indiqué vendredi une porte-parole du Directeur général des élections. Julie St-Arnaud a déclaré que la Loi électorale prévoit de telles consultations dans les 10 mois qui suivent le dépôt de la proposition préliminaire. Dans le cas du processus de refonte actuelle, ce document a été présenté en mars 2015.

Cette refonte donnerait naissance à un nouveau comté, Ville-Marie, composé d'une partie de la circonscription de Westmount-Saint-Louis, qui serait elle aussi abolie.

La carte électorale est révisée toutes les deux élections, pour tenir compte des variations de population dans chacune des circonscriptions. La dernière carte avait été établie en 2011, et elle a servi lors des scrutins de 2012 et 2014.