NOUVELLES
11/02/2017 10:03 EST | Actualisé 12/02/2017 07:55 EST

Le Canadien subit un autre revers à domicile contre les Blues

USA Today Sports / Reuters
Feb 11, 2017; Montreal, Quebec, CAN; St-Louis Blues forward Patrik Berglund (21) goes around the net of Montreal Canadiens goalie Al Montoya (35) during the first period at the Bell Centre. Mandatory Credit: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Patrik Berglund a marqué trois buts, dont celui qui a fait la différence tard en deuxième période, et les Blues de St. Louis ont pris la mesure du Canadien de Montréal par la marque de 4-2, samedi soir au Centre Bell.

Le Canadien a ainsi subi un troisième revers de suite à domicile, où il n'a pas gagné depuis le 31 janvier. En fait, depuis le 12 novembre, date où le Tricolore avait récolté une dixième victoire en autant de départs au Centre Bell, il affiche un dossier global de 8-7-4 dans ce qui est censé être son château-fort.

Quant aux Blues, ils ont repris des couleurs depuis que Mike Yeo a remplacé Ken Hitchcock derrière le banc de l'équipe. Les Blues ont gagné cinq de leurs six rencontres avec Yeo comme chef de file et ont balayé leur périple de trois matchs dans l'Est canadien, au cours de la dernière semaine.

Berglund, qui avait inscrit son 15e de la saison en faisant dévier un tir d'Alex Pietrangelo dès la quatrième minute de jeu du match, s'y est pris de la même façon à 19:35 de la période médiane, cette fois en faisant bifurquer un tir de Jay Bouwmeester derrière Al Montoya.

Entre ces deux buts, David Perron a inscrit son 12e de la saison à 7:20 du deuxième vingt.

Berglund a complété son tour du chapeau avec 61 secondes à jouer au temps réglementaire, dans une cage déserte, grâce à la générosité de Perron, qui lui a laissé la rondelle à l'embouchure du filet.

La riposte du Tricolore est venue du défenseur Shea Weber (13e), qui a mis fin à une séquence de six matchs sans point au premier vingt, et de Max Pacioretty (28e), en deuxième période.

Affaibli par un virus qui l'avait contraint à s'absenter de la séance d'entraînement en matinée, le capitaine du Canadien a livré un autre fort match, récoltant également une aide sur le filet de Weber.

Le trio qu'il forme avec Phillip Danault et Alexander Radulov a été de loin le plus menaçant chez le Tricolore.

Mais encore une fois, la formation montréalaise a mis du temps à se mettre en marche, n'obtenant que cinq tirs au premier vingt et neuf en deuxième période.

Les hommes de Michel Therrien ont retrouvé leurs jambes en troisième, qu'ils ont complètement dominé. Mais ils se sont butés à un Jake Allen solide, particulièrement devant Pacioretty tôt dans la période, puis contre Weber et Andrei Markov lors d'une supériorité numérique au milieu de l'engagement.

Allen a terminé le match avec 27 arrêts tandis que Montoya repoussait 18 rondelles, dont seulement six lors des 20 dernières minutes de jeu.

Le Canadien disputera son dernier match avant sa pause obligatoire de cinq jours dimanche soir face aux Bruins, à Boston.