NOUVELLES
09/02/2017 02:37 EST | Actualisé 09/02/2017 02:40 EST

Des bactéries pour éradiquer le cancer

Science Photo Library - STEVE GSCHMEISSNER via Getty Images
Skin cancer. Light micrograph of a section through a basal cell carcinoma (rodent ulcer) a skin cancer. Magnification: x80 when printed at 10 centimetres wide.

Des chercheurs ont découvert que des bactéries modifiées génétiquement peuvent infiltrer des tumeurs cancéreuses, où elles stimulent ensuite le système immunitaire à éradiquer la tumeur.

Ce n’est pas la première fois que la bactérie de la salmonellose est recrutée pour inciter le système immunitaire à attaquer une tumeur, mais les techniques précédentes nécessitaient souvent de multiples injections et les tumeurs avaient tendance à se reformer.

Les bactéries utilisées lors de la plus récente expérience avaient été modifiées génétiquement pour produire une protéine, la FlaB, qui provoquait une réaction immunitaire à l’intérieur de la tumeur, un environnement à faible teneur en oxygène. Les bactéries étaient sans danger et, crucialement, elles n’envahissaient pas les tissus sains des souris à qui elles ont été injectées.

Trois jours après l’injection, on comptait 10 000 fois plus de bactéries à l’intérieur des tumeurs que dans les organes vitaux. La combinaison de la bactérie et de la protéine FlaB avait contribué à réduire la taille de la tumeur et à prolonger la survie, en plus d’empêcher la métastase d’un modèle murin du cancer humain du côlon.

Les tumeurs de 11 des 20 souris qui ont reçu la bactérie modifiée ont régressé sous la limite mesurable. Les tumeurs des souris qui avaient reçu la version normale de la bactérie avaient aussi fondu, mais elles avaient tendance à réapparaître.

Voir aussi :

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 10 idées reçues sur le cancer du sein Voyez les images