NOUVELLES
08/02/2017 10:09 EST | Actualisé 08/02/2017 10:11 EST

Aide financière à Bombardier: le Brésil dépose une plainte à l'OMC

Le Brésil a officiellement déposé une plainte contre le Canada à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), mercredi, pour l'octroi de subventions au secteur aéronautique, quelques heures seulement après que le gouvernement Trudeau eut octroyé un prêt sans intérêt de 372,5 millions $ à Bombardier.

Dans un communiqué, les autorités brésiliennes - qui ciblent particulièrement le programme de l'avion commercial CSeries - confirment avoir demandé des consultations dans le cadre du système de règlement des différends de l'OMC.

Le Brésil estime que les "subventions canadiennes affectent artificiellement les conditions de la compétitivité internationale du secteur" et que le Canada ne respecte pas ses obligations à l'égard de l'organisation internationale régissant le commerce international entre les pays.

L'avionneur brésilien Embraer, un des principaux rivaux du constructeur québécois d'avions et de trains, dit appuyer la décision du Brésil d'exiger des consultations.

Le pays sud-américain menaçait depuis plusieurs mois de se tourner vers l'OMC, notamment en raison des investissements d'environ 2,5 milliards $ US effectués par le gouvernement du Québec ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans Bombardier.

De son côté, la multinationale québécoise avait déjà affirmé que ces investissements étaient "complètement conformes" à toutes les règles de l'OMC.

Après plus d'un an de discussions, le gouvernement Trudeau a annoncé mardi soir l'octroi d'un prêt de 372,5 millions $ à Bombardier, ce qui était bien en deçà de la demande de 1 milliard $ US déposée par l'entreprise en décembre 2015.

Présent à la conférence de presse, le ministre fédéral Commerce international, François-Philippe Champagne, s'était montré prêt à défendre la décision de son gouvernement, lorsque questionné sur les critiques du Brésil.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La CSeries de Bombardier Voyez les images