Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une étude sur la circulation et la planification du chemin Vanier déposée au comité plénier

Commandée en 2014, l'étude recommande un élargissement à quatre voies du chemin Vanier, avec des voies réservées, pour pallier la circulation accrue prévue dans ce secteur en plein essor à Gatineau.

Selon l'étude, plus de 10 000 nouveaux logements seront construits dans le secteur d'ici 2031 et 6 500 emplois seront créés.

Cela risque d'accroître la pression sur le réseau routier, et ce particulièrement sur le chemin Vanier.

L'intersection entre le chemin Vanier et le boulevard des Allumettières a déjà atteint un niveau critique (niveau F) à l'heure de pointe le matin et l'après-midi.

La situation est aussi problématique aux intersections des chemins Vanier et McConnell d'une part et Vanier et d'Aylmer d'autre part qui ont atteint respectivement les niveaux D et E.

Le service de l'aménagement du territoire va travailler avec différents partenaires, dont le ministère des Transports du Québec et la Société de transport de l'Outaouais (STO) pour développer des solutions à court terme afin de désengorger le secteur.

L'étude est conditionnelle au choix du scénario de la STO pour son corridor dans l'ouest.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.