NOUVELLES
07/02/2017 03:39 EST | Actualisé 07/02/2017 03:42 EST

Telus lui envoie une facture de cellulaire de 24 000$

Jesse Janssen

En recevant sa facture de cellulaire en septembre dernier, Jesse Janssen ne s'attendait pas à y voir un montant de plusieurs milliers de dollars. Alors qu'il pensait payer sa facture mensuelle habituelle de 67 dollars, les bras lui sont tombés à la vue des 24 225,80 dollars qu'il devait à Telus.

Urgentiste à Vancouver, Jesse Janssen est encore incrédule face à la situation qu’il trouve « presque drôle » tellement elle lui semble difficile à croire.

La note est due à des frais d’itinérance internationaux qui lui ont été facturés à l’occasion d’un voyage aux États-Unis en août. Pourtant, M. Janssen n’était même plus sur le sol américain au plus fort de la consommation.

Voir aussi :

Il explique qu’une personne mal intentionnée lui a volé son téléphone, a déchiffré son mot de passe et a utilisé son forfait de manière illimitée. Il n’a pourtant pas rapporté la disparition de son appareil au fournisseur Telus tout de suite. Il pensait à l’époque qu’il s’agissait d’une simple perte et n’a signalé la disparition que deux semaines plus tard.

À la vue de la facture exorbitante, Jesse Janssen a contacté Telus plutôt confiant : « Une personne a fait un usage frauduleux de mon cellulaire, je pensais donc être protégé. »

Or la compagnie de téléphone lui a indiqué qu’il avait donné son accord par texto pour dépasser le plafond minimum de dépassement de données. Ce que M. Jansen réfute en insistant sur le fait qu’il n’a « jamais donné son approbation ». Quelqu’un d’autre s’en est chargé.

Il est en effet très simple de donner son consentement, puisqu’il suffit de répondre oui à un message de Telus pour que le plafond soit levé. Aucune preuve de l’identité de l’utilisateur n’est requise.

Jesse Janssen considère que le CRTC devrait exiger des fournisseurs de téléphonie cellulaire que leur demande d’autorisation par SMS soit dorénavant sécurisée.

Compte tenu du délai de deux semaines qui s’est écoulé entre la perte de téléphone et la déclaration de la perte, Telus a consenti à baisser la note à 1224 dollars. Or M. Jansen, qui admet toutefois avoir tardé à réagir, trouve la situation injuste et a déposé une plainte auprès du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunication (CPRST).

Une demande rejetée par Telus qui a indiqué que ces 1224 dollars correspondent à la consommation calculée pendant les deux semaines qui ont précédé la déclaration de perte de Jesse Janssen. Ce dernier, bien qu'il ait finalement consenti à payer la facture, considère que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) devrait exiger des fournisseurs que leur demande d’autorisation par SMS soit dorénavant sécurisée.

La question est soulevée cette semaine à l’occasion d’une audience du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 5 risques associés à votre cellulaire Voyez les images