Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ottawa vole au secours de Bombardier

Radio-Canada a appris que le gouvernement fédéral annoncera sous peu un prêt de 372 millions de dollars pour Bombardier, dont un tiers pour le programme d'avions C Series.

D'après nos sources, les deux tiers du prêt iront au programme d'avions d'affaires Global 7000, tandis que l'autre tiers ira au C Series.

Le gouvernement du Québec a déjà investi un milliard de dollars américains dans le programme d'avions C Series, ce qui lui avait permis d'acquérir une participation de 49,5 %. Le premier ministre Philippe Couillard a souvent interpellé son homologue fédéral pour qu'il fasse de même.

Le gouvernement fédéral se prononcera mardi soir sur l'aide financière réclamée par Bombardier Aéronautique pour son programme de CSeries et il semble que l'entreprise recevra moins que le milliard de dollars américains qu'elle avait demandé.

Le ministre responsable du dossier, Navdeep Bains, a convoqué la presse mardi, à 18 h 30, au Centre de finition d'avions Global de Bombardier, à Dorval, pour une « annonce liée à l'aéronautique ».

Navdeep Bains sera accompagné de plusieurs collègues – le ministre des Transports, Marc Garneau, la ministre du Patrimoine canadien et députée de la région de Montréal, Mélanie Joly, et le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne.

Au dernier sommet économique de Davos, en janvier, le premier ministre Couillard avait dit que les discussions entre le gouvernement fédéral et la multinationale québécoise « allaient bien », sans offrir plus de précisions.

Questionné, le premier ministre n'avait pas voulu spéculer sur la possibilité qu'Ottawa puisse investir dans un autre projet que le C Series de Bombardier, un scénario qui, s'il se concrétise, augmenterait le risque pris par l'État québécois à l'endroit de ce nouvel avion commercial.

Plus de détails suivront.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.