Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Laïcité: la CAQ demande aux libéraux d'en faire plus (VIDÉO)

La Coalition avenir Québec (CAQ) propose aux libéraux un compromis qui permettrait l'adoption d'une loi qui interdirait notamment aux juges de porter des signes religieux.

Le chef caquiste François Legault a déclaré mardi qu'il est prêt à renoncer à étendre cette interdiction aux enseignants.

En échange, le chef caquiste demande aux libéraux d'aller plus loin avec le projet de loi 62, qui dans sa formule actuelle obligerait le visage découvert dans les services publics.

Dans un point de presse, M. Legault a demandé aux libéraux de faire eux aussi un compromis en appliquant la recommandation de la commission Bouchard-Taylor.

Selon le chef caquiste, cette position, qui interdirait le port de signes religieux à tous les fonctionnaires en position d'autorité, comme les juges et les policiers, permettrait l'adoption d'un projet de loi bonifié.

M. Legault a affirmé qu'il s'agissait de sa réponse à la demande de Philippe Couillard, dans la foulée de l'attentat de Québec, d'adopter ensemble rapidement le projet de loi sur la neutralité religieuse.

Déjà publié sur Le HuffPost:

INOLTRE SU HUFFPOST

Hijab, burqa, niqab ou tchador?

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.