DIVERTISSEMENT
05/02/2017 08:00 EST | Actualisé 05/02/2017 08:01 EST

Le suicide d'une ado victime d'intimidation dans un film à TV5

La Fondation Jasmin Roy s’est associée à TV5 pour la présentation, ce dimanche, du film Marion, 13 ans pour toujours, lequel raconte l’histoire bouleversante de la petite Marion Fraisse, 13 ans, qui s’est enlevé la vie il y a quatre ans, le 13 février 2013, après avoir été victime d’intimidation de la part de ses camarades de classe.

Réalisé par Bourlem Guerdjou, le docu-fiction est basé sur le récit véritable de Nora Fraisse, la maman de Marion, qui est depuis devenue une sorte de «Mère Courage» en France, un visage important de la lutte contre l’intimidation.

Pendant la diffusion de Marion, 13 ans pour toujours, ce soir, à compter de 20h, des intervenants de Jeunesse J’écoute seront en ligne et pourront répondre aux interrogations et inquiétudes des téléspectateurs sur la page Facebook de la Fondation Jasmin Roy.

«Il y a beaucoup d’éléments dans le film qu’on peut retrouver dans des problématiques liées à l’intimidation, des manques de communication entre l’école et les parents, l’ignorance des parents, l’intimidation anonyme sur les réseaux sociaux, des enfants qui cachent la vérité à leurs parents, pour plein de raisons. C’est assez universel, quand on parle d’intimidation, que ce soit en France ou aux Etats-Unis», indique Jasmin Roy.

Amélioration légère

Jasmin Roy a rencontré Nora Fraisse par le biais d’un ami commun il y a quelques années. Celle-ci est venue à Montréal l’an dernier, et Jasmin Roy l’a mise au parfum des initiatives qui ont été entreprises chez nous pour mettre un frein à la violence sous toutes ses formes dans le milieu scolaire.

Aux dires du porte-étendard de la cause, au Québec, on note une amélioration en ce qui a trait à l’enrayement de l’intimidation dans les écoles, mais il y a encore beaucoup de travail à faire.

«Quand on regarde les études, il y a une baisse de la violence verbale, au primaire et au secondaire, une baisse de la violence physique un peu au primaire, mais pas au secondaire. Le reste est assez stable. Et on parle d’une baisse de 4% à peu près, ce qui n’est pas énorme. Mais il y a une amélioration», explique Jasmin Roy.

Celui-ci n’a pas de preuves concrètes à avancer, faisant état que des drames comme celui survenu à Québec dimanche dernier, la fusillade dans une mosquée, n’influencent de quelconque façon la montée ou la descente de l’intimidation dans les écoles ; or, en pareils cas, des mesures sont préconisées pour protéger les enfants, assure-t-il.

«Le ministère a envoyé, suite à l’événement de Québec, une façon d’intervenir dans les écoles, s’il y avait des questionnements des jeunes. En général, quand il y a des catastrophes dans une société, ça fait partie de la sécurité civile de donner de l’information sur comment on accompagne les personnes plus vulnérables, qui pourraient être plus dérangées par ça.»

Marion, 13 ans pour toujours, est présenté ce dimanche, 5 février, à 20h, à TV5, et sera ensuite disponible au http://tv5.us8.list-manage1.com/track/click?u=474ea03c5630cadc578e6ef99&id=bf08bf8052&e=4f665c9286 pendant sept jours après la diffusion.