Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Trump Draws», le compte Twitter qui fait passer les décrets de Donald Trump pour des dessins d'enfants

WASHINGTON, DC - FEBRUARY 1:  (AFP OUT) U.S. President Donald Trump speaks before Rex Tillerson was sworn in as 69th secretary of state in the Oval Office of the White House on February 1, 2017 in Washington, DC. Tillerson was confirmed by the Senate earlier in the day in a 56-43 vote.  (Photo by Michael Reynolds-Pool/Getty Images)
WASHINGTON, DC - FEBRUARY 1: (AFP OUT) U.S. President Donald Trump speaks before Rex Tillerson was sworn in as 69th secretary of state in the Oval Office of the White House on February 1, 2017 in Washington, DC. Tillerson was confirmed by the Senate earlier in the day in a 56-43 vote. (Photo by Michael Reynolds-Pool/Getty Images)

La créativité n'a pas de limites sur Internet et les internautes nous le prouvent chaque jour. Deux semaines seulement après l'entrée en fonction de Donald Trump, et alors qu'il a déjà signé plusieurs décrets controversés, le nouveau président américain a visiblement oublié qu'il ne fallait jamais poser avec une feuille blanche devant les objectifs des photographes.

Car qui dit feuille blanche, dit détournements. Mardi 31 janvier, alors qu'il signait trois décrets majeurs, un internaute a eu l'idée de parodier la scène où Trump présentait sa signature aux médias. Le succès de ses gifs est immédiat: partagés des centaines de milliers de fois sur Twitter, le compte "Trump Draws" ("Les dessins de Trump") rassemble déjà près de 250.000 abonnés.

house pic.twitter.com/AHAjqMazJ4

— Trump Draws (@TrumpDraws) 31 janvier 2017

"Maison"

INOLTRE SU HUFFPOST

Ivanka Trump

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.