NOUVELLES
01/02/2017 10:14 EST | Actualisé 01/02/2017 10:15 EST

Tests de sécurité: la Tesla Model S n'obtient aucune mention de l'IIHS

La Tesla Model S a récemment été soumise aux cinq tests de sécurité de l’Insurance Institute for Highway Safety, des tests qu'elle a passés sans pour autant recevoir de mention Meilleur Choix Sécurité ou Meilleur Choix Sécurité Plus.

Puisque l’IIHS est une organisation à but non lucratif financée par différentes compagnies d’assurance aux États-Unis, elle doit acheter les véhicules qu’elle souhaite évaluer. Étant donné le prix élevé exigé pour la Model S, l’organisation n’avait jamais soumis la voiture électrique californienne à ses tests de sécurité. Chaque véhicule évalué se voit accorder une note de « bonne », « acceptable », « marginale » et « faible » à chacun de ces tests.

La Tesla Model S a bien réussi dans l'ensemble, recevant quatre fois la mention « bonne ». Cependant, la voiture électrique a eu un peu plus de difficulté avec le test de collision à faible chevauchement qui simule un impact entre le coin avant du véhicule et un objet fixe. Selon le rapport de l’IIHS, la tête du mannequin de simulation d’impact a heurté le volant malgré le déploiement du coussin gonflable et par conséquent, la Model S a reçu la mention « acceptable » à cet examen.

LIRE AUSSI:

» Tesla domine au chapitre de la satisfaction client

Aussi, les phares de la Model S ont reçu une note de « faible », mais il faut dire que l’IIHS est particulièrement stricte à cet égard. Seulement 38 modèles ont obtenu la note supérieure pour l’efficacité de leurs phares cette année.

Afin d’obtenir une mention de la part de l’IIHS, un véhicule doit au minimum obtenir une note de « bonne » dans tous les tests de sécurité. Du côté de Tesla, on affirme avoir procédé à des améliorations au niveau de la ceinture de sécurité qui permettront d’obtenir la note la plus élevée lors des prochains tests à faible chevauchement.

Aucune mention pour la BMW i3 non plus

Une autre voiture électrique évaluée récemment par l’IIHS n’a pas été en mesure d’obtenir de mention non plus. Il s’agit de la BMW i3 qui a passé tous les tests avec la note « bonne » à l’exception de l’évaluation de l’efficacité du système de retenue de la tête qui analyse les probabilités de blessures lorsqu’un autre véhicule entre en collision avec la partie arrière de la voiture testée.

Évaluées l’an dernier, la Chevrolet Volt et la Toyota Prius Prime avaient pour leur part chacune obtenu la mention Meilleur Choix Sécurité Plus.