NOUVELLES
31/01/2017 03:41 EST | Actualisé 01/02/2018 00:12 EST

Tir de missile: l'UE demande à l'Iran de "ne pas accroître la méfiance"

L'Union européenne, "inquiète", a exhorté mardi l'Iran à "ne pas accroître la méfiance", en réponse au tir d'un missile de moyenne portée effectué par Téhéran.

"L'UE réitère son inquiétude quant au programme de missiles iranien et exhorte l'Iran à s'abstenir de toute action susceptible d'accroître la méfiance, comme des essais de missiles balistiques", a indiqué une porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir mardi en urgence, à la demande de Washington, pour discuter du tir de missile de moyenne portée effectué par l'Iran, dénoncé par Israël.

Téhéran, qui n'a ni confirmé ni démenti ce tir, a répété mardi que ses missiles "ne sont pas conçus pour porter des têtes nucléaires" et mis en garde Washington, lui demandant de ne pas chercher de "prétexte" pour créer de "nouvelles tensions".

La Russie a estimé que ce tir ne violait pas la résolution 2231 de l'Onu sur le nucléaire iranien et dénoncé la demande de réunir le Conseil de sécurité comme une tentative d'"envenimer la situation".

La France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault en visite à Téhéran, a rappelé avoir fait part à plusieurs reprises de son inquiétude quant à "la poursuite des essais balistiques" par l'Iran.

Les relations entre Téhéran et Washington se sont tendues ces derniers jours avec la décision prise par le nouveau président Donald Trump d'interdire pour trois mois l'entrée aux Etats-Unis des Iraniens et des ressortissants de six autres pays.

bmm-agr/prh/lch/at