NOUVELLES
31/01/2017 06:01 EST | Actualisé 01/02/2018 00:12 EST

Soins de santé en Gaspésie: surcharge de travail et situations préoccupantes

MONTRÉAL — Dans un rapport sur les établissements de santé de la Gaspésie, le Protecteur du citoyen a bien constaté plusieurs situations «préoccupantes», «fragiles» et de la «surcharge» de travail du personnel soignant, mais pas de lacunes majeures qui lui font craindre pour la santé ou la sécurité des usagers.

Le Protecteur du citoyen vient de rendre accessible le rapport qu'il avait commandé sur le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie (CISSS).

Plusieurs syndicats représentant le personnel soignant dans la région s'étaient plaints de l'effet des compressions budgétaires et des réformes du ministère de la Santé sur la capacité du personnel de dispenser adéquatement les soins requis.

Le rapport confirme effectivement des cas de «surcharge» de travail pour le personnel, par exemple à l'unité des soins de longue durée de l'Hôpital de Chandler.

Il signale aussi une situation «des plus préoccupantes» à l'Hôpital de Maria, où 36 pour cent des séjours à l'urgence ont été de plus de 24 heures à un moment. Il parle aussi d'une situation «inquiétante» à l'Hôpital de Chandler.

Il formule 19 recommandations pour améliorer la situation, notamment pour stabiliser l'offre de soins infirmiers et permettre au personnel d'obtenir rapidement du soutien en cas de surcharge de travail.