DIVERTISSEMENT
31/01/2017 07:24 EST | Actualisé 31/01/2017 07:24 EST

La conférence Les Tablettistes: l'éducation à l'ère du numérique

La quatrième édition de la conférence Les Tablettistes s’est déroulée le 6 janvier dernier à Ottawa. Organisé par la chaîne publique ontarienne TFO, le rendez-vous bilingue et annuel a rassemblé plusieurs personnalités du monde de l’éducation et celui des nouvelles technologies. En entrevue, Glenn O'Farrell, président et chef de la direction du Groupe Média TFO a expliqué l’engouement pour un tel événement.

«La conférence des Tablettistes est d’abord un moment de réflexion et un laboratoire d’innovation, a souligné Glenn O'Farrell. Cette année, on est très contents de nos panélistes puisqu’on a pu rejoindre plusieurs nouveaux contributeurs comme Gillian Ferrabee du Cirque du Soleil.»

En effet, l’édition 2017 fort courue a rassemblé plusieurs gros noms au cœur du campus de la Cité collégiale d'Ottawa. Outre Gillian Ferrabee, le public a pu entendre Jade Raymond d’Electronic Arts ou l’auteur à succès Graham Brown-Martin. Tous ont pu partager leur vision sur l’avenir de l’éducation avec parfois des points de vue originaux hors des sentiers battus.

«C’est ce qui fait le succès des Tablettistes dans la mesure où l’on parvient à faire émerger des arguments entre les panélistes parfois complètement opposés, a expliqué le patron de TFO. Il faut se méfier des discours toujours identiques. Je crois qu’il ne faut pas avoir peur d’aller chercher d’autres idées, quitte à ce qu’elles soient contraires.»

Les défis du futur

Pour Glenn O'Farrell, l’objectif principal d’un tel «forum d’échanges» est la discussion et la convergence entre les représentants du monde de l’enseignement (directeurs d’école, professeurs) et les producteurs de contenus numériques (plateformes interactives, industrie du jeu vidéo).

«On s’est rendu compte au fil des éditions que les conversations s’élargissaient et se diversifiaient. On vit à une époque dans laquelle les changements ne font pas que se succéder, ils se succèdent à répétition et en accélération. J’y vois beaucoup d’avantage et d’opportunité. Tout cela est très stimulant.»

Le fait de regrouper des participants du domaine pédagogique et celui de la production numérique est l’occasion de se préparer à plusieurs défis, croit O’Farrell. «Les gens sont assoiffés de contenus éducatifs. La chaîne publique TFO est présente comme entreprise numérique et francophone afin d’offrir des contenus en français. Ce genre de conférence nous permet de nous outiller sur nos propres productions et elle nous aide aussi sur la façon dont on fait nos acquisitions.»

Détails: tablettistes.com