NOUVELLES
31/01/2017 07:49 EST | Actualisé 01/02/2018 00:12 EST

Les drones tueurs de l'EI de plus en plus efficaces (rapport)

Le groupe État islamique (EI) a développé en Irak un programme de drones de combat capables de mener des missions d'observation et surtout de bombardements, qui "doit être pris au sérieux", selon le Combating Terrorism Center (CTC) de West Point.

Dans un rapport mis en ligne mardi, le CTC, un groupe de réflexion hébergé à West Point mais indépendant de la grande école militaire américaine, analyse une trentaine de pages de documents relatifs à l'achat, la construction et l'utilisation de drones de combat par l'EI, découverts en Irak par la chercheuse Vera Mironova, de l'université de Harvard, qui a passé plusieurs jours au sein d'une unité de l'armée irakienne combattant les jihadistes de l'EI près de Mossoul.

Ces documents, que la chercheuse a transmis au CTC à fin d'analyse, montrent que l'EI a mis en place, depuis au moins 2015, au moins un unité de mise au point et d'utilisation de drones de combat, sur la base d'engins civils modifiés pour emporter des munitions, voire les larguer avec une précision relative sur des cibles.

Ces documents "démontrent que l'EI a mis en place une unité de drone formelle, institutionnalisée, financée depuis 2015, sinon plus tôt", et que le groupe "envisage depuis cette date de s'en servir comme armes d'attaque".

Les documents à en-tête du drapeau noir de l'EI, qui figurent dans le rapport, comprennent des formulaires standardisés sur lesquels les opérateurs de drones doivent noter le type de la mission (entraînement, espionnage, bombardement), sa localisation, le type de matériel utilisé, si la mission a été réussie, si non, pourquoi ?

Des listes d'achat et des factures ont également été découverts, qui montrent que l'EI se fournit en matériel en commandant directement sur internet ou en passant par des intermédiaires dans des pays de la région.

"A court terme, nous devons nous attendre à ce que l'EI améliore ses capacités de bombardement à partir de drones et il est probable que ce genre d'opération devienne plus fréquent et plus mortel", ajoute le CTC.

Le 24 janvier, le bureau de propagande de l'EI dans la province irakienne de Ninive a mis en ligne une vidéo dans laquelle deux combattants cagoulés font s'envoler un drone à ailes fixes du type Skywalker X7/8, emportant sous ses ailes deux bombes qui sont filmées par un autre drone au moment où elles sont larguées sur des positions de l'armée irakienne.

Vers la fin de ce film de 38 minutes, l'EI a monté bout à bout des scènes de bombardement réussis, par des drones, sur des positions, des véhicules et des blindés des forces régulières de Bagdad, qui font des victimes.

mm/thm/mct