NOUVELLES
30/01/2017 19:53 EST | Actualisé 31/01/2018 00:12 EST

LE MONDE EN BREF DU MARDI 31 JANVIER

Voici le Monde en bref du mardi 31 janvier à 05H30 GMT:

WASHINGTON - Le président américain Donald Trump a défendu lundi sa décision de fermer les frontières aux ressortissants de sept pays musulmans et balayé les critiques d'un revers de manche.

"Tout se passe bien avec très peu de problèmes", a-t-il affirmé. Accusé d'avoir lancé cette initiative dans la précipitation, il a défendu son approche: "Si l'interdiction avait été annoncée une semaine à l'avance, les +méchants+ se seraient précipités dans notre pays".

- Donald Trump a ensuite limogé lundi soir la ministre par intérim de la Justice, une ancienne de l'administration Obama, qui avait ordonné aux procureurs de ne pas défendre son décret limitant l'immigration. Il a également remplacé le chef intérimaire du service de l'immigration et des douanes (ICE), également un ancien de l'administration Obama.

- L'ancien président américain Barack Obama est sorti de son silence lundi, dix jours après son départ du pouvoir, pour encourager les Américains à manifester en défense de la démocratie.

BAGDAD - De l'Irak à l'ONU en passant par Angela Merkel, la vague de critiques s'étendait lundi contre le décret anti-immigration du président américain Donald Trump, qui interdit l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays à majorité musulmane (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen).

LONDRES - Une pétition signée par plus de 1,5 million de personnes a réclamé lundi l'annulation de la visite d'Etat de Donald Trump prévue en 2017 au Royaume-Uni, mais la Première ministre Theresa May a refusé de céder.

"J'ai envoyé une invitation (...) cette invitation est maintenue", a-t-elle déclaré, tout en revendiquant une approche "différente" sur l'immigration après le tollé soulevé par le décret anti-immigration de M. Trump.

- "Non au racisme!": des dizaines de milliers de personnes ont manifesté lundi à Londres contre le décret anti-immigration de Donald Trump, dénonçant aussi le retard mis par la Première ministre britannique à le critiquer.

QUEBEC (Canada) - Un jeune étudiant canadien aux idées nationalistes, auteur de l'une des pires attaques contre la communauté musulmane jamais perpétrée dans un pays occidental faisant six morts dans une mosquée de Québec, a été inculpé lundi soir de meurtres avec préméditation.

Alexandre Bissonnette, 27 ans, étudiant en science politique à l'université Laval voisine de la mosquée, avait été interpellé peu après le drame qui a également fait huit blessés, dont cinq dans un état grave.

MIAMI (Etats-Unis) - Un ancien militaire américain, qui risque la peine de mort pour avoir abattu début janvier cinq personnes dans un aéroport de Floride, a plaidé lundi non coupable devant un juge fédéral.

MEXIQUE - Le Mexique a demandé lundi des excuses à Israël pour son soutien au mur que le président américain Donald Trump veut construire à sa frontière sud, jugeant "peu acceptables" les explications fournies jusqu'ici par les autorités israéliennes.

JERUSALEM - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est défendu lundi d'avoir blessé les Mexicains en louant l'idée de Donald Trump de construire un mur à la frontière, et a accusé les médias d'avoir lancé une "campagne bolchévique" contre lui.

NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir en urgence mardi pour discuter d'un tir de missile de moyenne portée effectué par l'Iran. Ce sont les Etats-Unis qui ont demandé ces consultations d'urgence après que l'ambassadeur d'Israël à l'ONU a appelé le Conseil de sécurité à agir.

- "Les membres du Conseil de sécurité doivent agir immédiatement en réponse à ce geste de l'Iran qui met en danger non seulement Israël mais le Moyen-Orient dans son ensemble", a indiqué l'ambassadeur israélien Danny Danon.

- C'est la première demande de consultations formulée par les Etats-Unis depuis la nomination par le président Donald Trump de la nouvelle ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley.

NATIONS UNIES - Un enquête onusienne sur dix frappes aériennes menées par la coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen a conclu que la plupart d'entre elles ne visaient pas des cibles militaires légitimes et pourraient être qualifiées de crimes de guerre, selon un rapport obtenu lundi par l'AFP.

SANTIAGO DU CHILI - Une partie des graves incendies de forêts qui ravagent le Chili depuis plus d'une semaine et ont coûté la vie à onze personnes étaient désormais maîtrisés lundi, une catastrophe qui a suscité une mobilisation internationale.

NEW YORK - Les autorités américaine et britannique ont infligé lundi une amende de près de 630 millions de dollars à Deutsche Bank pour blanchiment d'argent en provenance de Russie, a indiqué le régulateur des services financiers de New York (DFS).

RIO DE JANEIRO - Eike Batista, ex-milliardaire brésilien qui avait l'ambition de devenir l'homme le plus riche du monde, a été emprisonné lundi pour corruption, après s'être rendu aux autorités à Rio de Janeiro.

KANO (Nigeria) - Un Nigérian, connu pour avoir été obligé de divorcer de 82 de ses 86 épouses par un tribunal islamique, est mort samedi à l'âge de 93 ans. Muhammadu Bello Masaba, surnommé Baba, avait 170 enfants.

burs-mf/lab