NOUVELLES
31/01/2017 07:18 EST | Actualisé 01/02/2018 00:12 EST

France: plus de 900.000 euros perçus par l'épouse du candidat de droite Fillon, soupçonnée d'emplois fictifs (presse)

L'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, soupçonnée d'emplois fictifs, a touché au total plus de 900.000 euros, comme "assistante parlementaire" et comme collaboratrice d'une revue littéraire, affirme l'hebdomadaire français Le Canard Enchaîné dans son édition de mercredi.

Après avoir évoqué la somme de "500.000 euros bruts" la semaine dernière, Le Canard chiffre désormais à 831.440 euros bruts la somme perçue par Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son mari ou de son suppléant Marc Joulaud, entre 1988 et 1990, de 1998 à 2007 puis de 2012 à 2013.

L'épouse du candidat conservateur a également perçu quelque 100.000 euros pour un emploi au sein de La Revue des deux mondes, en 2012-2013.

Par ailleurs, François Fillon a rémunéré deux de ses enfants comme assistants parlementaires à hauteur de 84.000 euros entre 2005 et 2007 alors qu'ils étaient étudiants, selon les informations publiées par le journal.

Ces nouvelles révélations interviennent quelques heures après la visite par des enquêteurs du bureau de M. Fillon à l'Assemblée nationale. Le président du groupe de la droite (Les Républicains) à l'Assemblée Christian Jacob a évoqué une "perquisition".

François Fillon assure que lui et sa femme n'ont "rien à cacher" et dénonce une campagne de "boules puantes".

Le couple a été entendu séparément lundi par des policiers chargés de l'enquête ouverte par le parquet financier de Paris après les premières révélations du Canard Enchainé.

François et Penelope Fillon ont affimé lundi soir à l'issue de ces auditions avoir "apporté des éléments utiles à la manifestation de la vérité afin d'établir le travail réalisé par Mme F illon".

frd/mat/thm/sof/glr