NOUVELLES
31/01/2017 10:00 EST | Actualisé 01/02/2018 00:12 EST

Coupe du monde - Stockholm: Strasser surprend, Shiffrin intouchable

L'Allemand Linus Strasser a surpris mardi en remportant mardi le City Event de Stockholm de slalom parallèle, comptant pour la Coupe de monde de ski alpin, tandis que l'Américaine Mikaela Shiffrin s'imposait logiquement.

Battu en finale de quatre centièmes de seconde, le Français Alexis Pinturault a échoué à la deuxième place.

La piste de Hammarbybacken, qui offre un sprint de 180 mètres seulement, est favorable aux surprises. D'ailleurs avec un DJ pour l'animation, devant 9.000 personnes, l'étape est d'abord conçue pour le spectacle.

Première victime: le maître autrichien Marcel Hirscher, battu d'entrée, et de trois centièmes seulement, par un excellent Aleksander Aamodt Kilde. Mais le Norvégien chutait en quarts contre un Pinturault en grande forme.

Ç'aurait pu être le soir du Français, qui écartait en demi-finale le Britannique Dave Ryding.

Mais c'était celui de Strasser, inscrit à la dernière minute grâce à un forfait. Maîtrisant mieux que tous les autres ce sprint sur une piste glissante, il remportait la finale d'un cheveu.

"Ça allait vite, course après course, et d'un coup je me retrouvais en finale contre Alexis", a raconté l'Allemand. "Alors j'ai pensé: c'est ma chance".

Strasser, 24 ans, n'était jusque-là jamais monté sur un podium en Coupe du monde.

Chez les dames, on a vite senti que Shiffrin, en l'absence de sa rivale suisse Lara Gut, allait être difficile sinon impossible à battre.

À peine inquiétée lors des deux premiers tours par la Française Adeline Baud Mugnier et la Canadienne Marie-Michelle Gagnon, elle a tranquillement écarté en demi-finale la Suédoise Frida Hansdotter, frustrée devant son public.

Partant largement favorite en finale contre la Slovaque Veronica Velez Zuzulova, l'Américaine n'a laissé aucune place au suspense en remportant les deux manches.

"C'était une superbe spectacle. J'entendais les gens nous encourager, c'était une sensation formidable", a-t-elle déclaré.

Elle signait là sa première victoire lors d'un City Event, et confortait sa première place au classement général de la Coupe du monde. "Je venais pour ça", a dit l'Américaine.

La Suissesse Wendy Holdener, qui avait remporté en 2016 sur cette même piste sa seule victoire en Coupe du monde, n'aura pas réédité l'exploit. Elle a été éliminé dès les huitièmes par sa compatriote Mélanie Meillard, elle-même battue en quarts.

hh/syd