NOUVELLES
27/01/2017 10:38 EST

La remarque d'un agent sur le VIH «gonflée» par les médias, selon le chef de police de Toronto

Le chef du service policier de Toronto, Mark Saunders, accuse les journalistes d'avoir fait fi du « contexte », en diffusant à répétition la vidéo d'un agent qui a dit à un homme qui filmait une arrestation musclée, mardi, que s'il ne s'en allait pas le suspect lui cracherait au visage et qu'il « attraperait le sida ».

La police s’est excusée au sujet de la remarque.

Toutefois, en entrevue à CBC, le chef Saunders a soutenu que les médias avaient « gonflé » la nouvelle, la « connotation » étant que la majorité de ses agents ne faisaient pas bien leur travail.

«Un policier ne représente pas les 5169 hommes et femmes qui patrouillent nos rues chaque jour.» - Mark Saunders, chef de police de Toronto

M. Saunders a ajouté que la police a répondu l’an dernier à 25 000 appels impliquant des questions de santé mentale.

Le chef de police a aussi affirmé que son service avait des « relations fortes » avec la communauté LGBTQ, même si le comité organisateur du défilé gai a banni récemment les policiers en uniforme de l’événement à l’avenir.

M. Saunders dit qu'il attend toujours de parler à Pride Toronto pour connaître l'impact exact de la décision.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Caméras corporelles sur la police Voyez les images