NOUVELLES
27/01/2017 08:43 EST | Actualisé 27/01/2017 08:44 EST

Plus de 100 incendies de forêts brûlent toujours au Chili

Les flammes de plus de 100 incendies de forêt continuaient de se propager au Chili, des montagnes jusqu'à la côte Pacifique, détruisant les forêts, le bétail, et toutes les villes sur sa trajectoire, qui se rapproche dangereusement de la ville de Concepcion.

Les autorités disent avoir retrouvé un corps, vendredi, ce qui alourdit le bilan des morts à 11. Quelque 118 incendies sont toujours actifs et 53 d'entre eux sont maîtrisés.

Galerie photo Des incendies ravagent le Chili Voyez les images

Les responsables espèrent que les faibles pluies et les températures plus basses leur permettront de reprendre le dessus. Mais les flammes se sont rendues près de deux édifices à condominiums à Concepcion, à quelque 500 kilomètres de la capitale de Santiago. Les résidents des condominiums ont utilisé des boyaux d'arrosage pour mouiller les rues en attendant que les pompiers arrivent et maîtrisent le brasier.

La présidente du Chili, Michelle Bachelet, a affirmé que les incendies de forêt étaient les pires de l'histoire du pays.

L'agence responsable des milieux forestiers, la CONAF, a indiqué que les incendies avaient détruit près de 360 000 hectares depuis le mois de novembre. La plupart de ce territoire a toutefois brûlé au cours des deux dernières semaines.

Le désastre a affecté environ 3000 personnes, bien que ce chiffre soit appelé à grimper alors que plusieurs villes isolées dans les forêts n'ont pas encore reçu l'aide des autorités.

Plus de 4000 pompiers tentent de combattre les flammes, mais l'ampleur du brasier a amené Mme Bachelet à décréter l'état d'urgence, à déployer des troupes et à réclamer de l'aide internationale.

Les États-Unis, la Colombie, le Mexique et la France ont prêté main-forte au pays. Le Canada, l'Autriche et l'Allemagne, notamment, devraient aussi fournir de l'aide.