NOUVELLES
27/01/2017 06:24 EST | Actualisé 27/01/2017 06:24 EST

Violente altercation raciste contre une employée musulmane à l'aéroport JFK

Un homme d'affaires s'en est violemment pris, même physiquement, à une employée musulmane dans un salon des voyageurs à l'aéroport Kennedy, de New York, en lui criant notamment que le président Donald Trump "se débarrasserait de vous tous", selon les autorités.

Robin Rhodes, âgé de 57 ans, de Worcester, au Massachusetts, attendait sa correspondance de retour, mercredi soir, au salon des voyageurs de son transporteur aérien, à New York, lorsqu'il a eu une altercation avec Rabeeya Khan, qui porte le voile islamique.

Mme Khan a raconté à la police que le voyageur l'avait insultée et avait frappé violemment la porte du local où elle se trouvait. L'employée, âgée de 60 ans, lui a alors demandé ce qu'elle lui avait bien pu lui faire, et M. Rhodes l'aurait frappée à la jambe.

Le voyageur s'est ensuite agenouillé, en imitant un musulman en prière, et a proféré des obscénités, selon les enquêteurs.

Selon le procureur Richard A. Brown, Mme Kahn a soutenu que M. Rhodes disait: "Trump est là, maintenant. Il va nous débarrasser de vous tous. Vous pouvez demander aux Allemands, aux Belges, aux Français ce qu'ils pensent de ces gens".

Au moment de son arrestation, Robin Rhodes a lancé aux policiers: "Je suppose que vous allez m'emprisonner pour conduite désordonnée?".

L'homme a comparu jeudi soir pour répondre à des accusations de voies de fait et menaces de crimes haineux, et il demeure détenu jusqu'à ce qu'il verse une caution de 30 000 $. Il doit comparaître à nouveau le 8 février prochain.

Robin Rhodes est le président d'une compagnie de produits métalliques à Worcester.