NOUVELLES
24/01/2017 06:28 EST

La pluie verglaçante a fortement perturbé la circulation dans le grand Montréal (VIDÉO)

La pluie verglaçante qui est tombée sur le sud ouest de la province - avant d'être remplacée par des averses de neige - a considérablement ralenti la circulation sur les routes, provoquant notamment quelques carambolages. Les services de transport en commun de Laval, de Montréal et de Longueuil ont enregistré d'importants retards dans leur réseau de circuits d'autobus.

Plusieurs vols sont annulés ou retardés à l'aéroport Montréal-Trudeau. Consultez la liste ici

La Société de transport de Laval (STL) a même interrompu ce matin l'ensemble de son service d’autobus sur une courte période en raison de la chaussée glissante, mais le service a depuis graduellement repris.

Le service d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM) a déploré de nombreux retards, tout comme la Régie de transport de Longueuil, qui a dû annuler certains départs. Le service d'autobus s'est amélioré un peu partout dans la région montréalaise, mais les retards demeurent fréquents.

Plusieurs carambolages

La dépression en provenance de la côte est américaine, qui doit apporter jusqu'à 25 centimètres de précipitations en tout genre, un peu partout au Québec, a provoqué plusieurs carambolages, notamment à Rivière-Beaudette, au sud-ouest de Montréal.

La chaussée de l’autoroute 20 est, rendue glissante par la pluie verglaçante, a surpris des chauffeurs de camions. Sept véhicules lourds ont été impliqués dans cet accident survenu vers 4h30.

Le carambolage a provoqué d’importants dégâts matériels, mais seulement deux chauffeurs ont subi des blessures mineures. Un camion a été complètement éventré et sa cargaison s’est répandue sur la chaussée, tandis qu’un autre poids lourd s’est retrouvé en sens inverse de la circulation.

L’autoroute a été complètement fermée en direction est entre les kilomètres 2 et 14 dès 4 h 30 et elle le demeurait à midi. Une voie a également été fermée en direction ouest en raison de la présence de débris sur une portion de la chaussée.

La fermeture de l’autoroute 20 est a provoqué la formation d’un bouchon de circulation de plusieurs kilomètres de long dans cette direction.

De nombreux autres carambolages ont ponctué l'heure de pointe matinale dans la grande région de Montréal.

L'autoroute 40 ouest a notamment été le théâtre de deux de ces incidents, l'un à la hauteur d’Henri-Bourassa, près de Repentigny, et un autre à la hauteur du boulevard Cavendish, dans l’ouest de Montréal. Un autre carambolage est survenu sur l’autoroute 13 nord, à la hauteur de Gouin.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) rapporte de nombreuses collisions. Débordé d’appels, le SPVM demande aux citoyens de ne pas l'appeler pour des accidents sans blessés, mais de remplir un constat à l’amiable.

La division montérégienne de la Sûreté du Québec (SQ) rapporte plus de 150 collisions sur les autoroutes 10, 20, 30 et 116.

Une personne a été gravement blessée à Brossard lorsqu’un autobus a foncé sur un poteau électrique.

Malgré la chaussée glissante sur l'ensemble du réseau routier de la grande région de Montréal, Transport Québec affirme s'être bien préparé à la tempête.

« Il y avait une veille météorologique, toutes les équipes disponibles étaient à pied d’œuvre cette nuit », soutient le porte-parole de Transports Québec, Denis Arsenault. « On était prêts à toute éventualité », poursuit-il, malgré la chaussée glissante en plusieurs endroits.

« Les équipes de déneigement suivent le déplacement de la tempête, ajoute M. Arsenault. On s’adapte au fur et à mesure selon le type de précipitations. »

Même son de cloche du côté de la Ville de Montréal où la pluie verglaçante a déjoué les prévisions. « Ça a été un rideau de verglas qui est tombé ce matin » alors que les prévisions météorologiques annonçaient de la neige, affirme le porte-parole de la Ville de Montréal, Jacques-Alain Lavallée.

« Mais quand on fait du déneigement, il faut s’ajuster en fonction des changements auxquels on est confronté. »

M. Lavallée soutient que la Ville a rapidement mobilisé 400 pièces d’équipement pour répandre des abrasifs sur les rues et les trottoirs de son territoire.

La neige qui tombe maintenant sur la ville forcera les équipes de déneigement à nettoyer les rues dès que les accumulations atteindront 2,5 cm. Un total de 1000 pièces d’équipement seront à ce moment lancées sur les rues et trottoirs de la ville.

M. Lavallée suggère aux citoyens de demeurer à la maison s’ils n’ont pas à sortir pour une raison urgente. Une requête reprise par Urgence-Santé en raison des risques d’accident. « C’est un matin hors de l’ordinaire, c’est exceptionnel », soutient un chef des opérations d’Urgence-Santé, Stéphane Smith. « Nous avons un débordement d’appels et on veut toujours offrir le meilleur service possible à la population. »

Nous demandons aux gens, si ce n’est pas pour des transports urgents, de rester à la maison.

- Stéphane Smith, chef aux opérations Urgence-Santé

Le service d’autocars Orléans Express annonce également que des départs pourraient être annulés en raison des conditions routières. L’entreprise prévient que « tous les départs » sont conditionnels aux conditions routières et météorologiques. Elle précise que certaines correspondances pourraient également être annulées.

La SQ a décidé de déclencher une opération Griffe, qui consiste à tenter de modifier le comportement des usagers de la route, dans la région de la Mauricie-Lanaudière. Les opérations Griffe sont déclenchées avant une tempête hivernale afin de prévenir des accidents de la route.

« Lors du lancement d’une opération Griffe, les policiers sont présents en plus grand nombre afin d’intervenir aux endroits stratégiques du réseau routier », explique le communiqué de la SQ. « Ils assurent le respect du Code de la sécurité routière, particulièrement en ce qui a trait à la vitesse et à la conduite non adaptées lors de conditions météorologiques et routières difficiles. »

Neige, pluie verglaçante et fermetures d'écoles

Les précipitations, qui tombent sous forme de pluie verglaçante, de grésil ou de neige, selon les régions, se propagent du Sud-Ouest québécois vers le centre de la province avant d’atteindre les provinces de l’Atlantique.

C'est dans la région de Charlevoix et sur la Côte-Nord que les averses de neige devraient être les plus abondantes. La région montréalaise devrait quant à elle recevoir de 10 à 15 cm de neige.

Plusieurs écoles sont fermées au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Le transport scolaire est également annulé à Ottawa et dans l'Est ontarien.

La Commission scolaire des Samares, dans Lanaudière, est notamment fermée.

En Estrie, les commissions scolaires des Hauts-Cantons, de Sherbrooke et des Sommets sont fermées tout comme des Grandes-Seigneuries, en Montérégie, et la commission scolaire de la Riveraine, dans le Centre-du-Québec. Plusieurs commissions scolaires de la région de Québec sont également fermées.

Les conditions météorologiques s'amélioreront ce soir sur le sud et le centre de la province, mais la neige parfois forte persistera encore demain sur les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord.

L'accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles dans certains endroits, a prévenu Environnement Canada.

Déjà publié sur Le HuffPost:

Galerie photo Le déneigement au fil du temps à Montréal Voyez les images