Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le NPD demande à Brad Wall de renoncer à sa prime

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) exhorte le premier ministre Brad Wall de renoncer à la prime annuelle qu'il reçoit pour son travail au sein de sa formation politique, le Parti saskatchewanais.

L’opposition néo-démocrate soutient qu’avec la décision de la première ministre de la Colombie-Britannique d’abandonner l’allocation de son parti, M. Wall demeure le seul premier ministre au Canada à percevoir une telle prime. Christy Clark a annoncé qu'elle renonçait au bonus de 50 000 $ versé par son parti pour ses activités partisanes.

Le député néo-démocrate Warren McCall a déclaré qu’il est « grand temps que Brad Wall réalise que les besoins des Saskatchewanais doivent passer avant les intérêts partisans du Parti saskatchewanais. »

Le NPD affirme que M. Wall touche une prime annuelle de 37 000 $ pour le travail qu’il effectue pour sa formation politique. M. McCall ajoute qu’en raison du déficit de la province, la réception d’un pourboire annuel est déplacée. Il note, par ailleurs, que le pouvoir de l'argent doit quitter la sphère politique, y compris celui des syndicats au sein du NPD.

Il est temps que le pouvoir de l'argent quitte la politique.

De son côté, le Parti saskatchewanais promet de réagir à la demande des néo-démocrates plus tard lundi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.