Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dieudonné condamné à deux mois de prison en Belgique

La cour d'appel de Liège en Belgique a condamné vendredi l'humoriste français Dieudonné à deux mois de prison fermes et 12 800 $ (9000 euros) d'amende.

Ce jugement confirme celui du tribunal correctionnel de Liège de 2015 pour incitation à la haine et tenue de propos antisémites.

Le polémiste risque également trois mois de prison en cas de défaut de paiement de l’amende.

Dieudonné avait tenu des propos négationnistes et révisionnistes lors d’un spectacle en mars 2012 à Herstal, près de Liège. La police avait enregistré le spectacle qu'il avait livré devant un millier de personnes.

L’an dernier, Dieudonné avait été refoulé à la frontière canadienne alors qu’il venait donner une série de spectacles au Québec. Sa prestation avait finalement été projetée dans une salle montréalaise après son retour en France.

Depuis 2006, la justice a condamné à de nombreuses reprises Dieudonné, notamment pour incitation à la haine, négationnisme et antisémitisme.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.